Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bruno Spengler signe les 4e et 11e temps en DTM

Bruno Spengler signe les 4e et 11e temps en DTM

Par ,

Bruno Spengler demeure confiant pour les qualifications de demain en vue de la manche finale du DTM à Hockenheim, en Allemagne.

Hockenheim, Allemagne - Il y avait un brouillard à couper au couteau ce matin sur toute la région de Baden-Württemberg, en Allemagne. La température était froide. Et jamais le soleil n'est parvenu à chasser les nuages au cours de la journée.

Les vingt concurrents du DTM ont quand même participé aux deux séances d'essais libres présentées aujourd'hui sur le circuit de Hockenheim en préparation de l'épreuve finale de la saison qui aura lieu dimanche.

Cliquez sur l'image pour accéder à la galerie.

Bruno Spengler, deuxième au classement général, a signé le 4e temps ce matin et le 11e cet après-midi. Premier constat : on remarque que les voitures 2006 et 2005, plus légères que les 2007, sont fort à l'aise sur ce tracé rapide. Deuxième observation : les temps sont terriblement serrés. Tout le peloton est à peu près groupé dans la même seconde. Troisième point : les Audi sont passablement rapides...

Toutefois, le Québécois reste calme. C'est ce qui étonne de sa part ce week-end. Il est serein. Entouré d'amis du Québec venus l'encourager, son attitude est donc fort décontractée.

Ce midi, il était satisfait de son 4e temps. Martin Tomczyk, sur Audi, avait signé le meilleur chrono. « Qu'est-ce que je pense du temps de Tomczyk ? », a-t-il déclaré. « Il a probablement simulé une qualification pour détenir une avance de 4/10e de seconde sur le deuxième. Mon AMG Classe C roule bien et elle est rapide. Je suis d'ailleurs le plus rapide en ligne droite (avec une vitesse maximale de 263 km/h). Mais la piste est plus rapide qu'elle ne l'était lors de la première course en avril. Nous avons immédiatement signé d'excellents chronos. »

Lors de la deuxième séance, Spengler a établi le 11e temps en réalisant à peu près le même temps que ce matin. Mais les chronos sont terriblement serrés. On retrouve sept pilotes séparés par seulement 3/10e de seconde, et 13 par seulement 5/10e de seconde ! « Aïe ! C'est serré ! », s'est exclamé Spengler en analysant la feuille de temps.

« Mais ça ne m'inquiète pas du tout », ajoute-t-il. « En raison du ciel gris et du temps humide, la piste n'est pas aussi rapide qu'à la normale. Nous avons noté qu'il n'y a que très, très peu de différences dans les chronos établis avec des pneus usés et des pneus neufs. Les choses seront probablement très différentes demain, surtout s'il fait soleil comme prévu. Ma voiture n'est pas ultra rapide sur un tour de piste, mais elle est vite tout en étant très constante en configuration de course. Sa tenue de route ne se dégrade pas. Ça me rassure. »

À 17 heures, Spengler est allé participer à la réunion technique de l'écurie HWA avec ses coéquipiers Mika Häkkinen, Jamie Green et Bernd Schneider, ainsi qu'avec les ingénieurs de l'équipe. Gageons qu'on a discuté fort de la stratégie à adopter pour les qualifications de demain.
photo:René Fagnan, Auto123.com
Gallerie de l'article