Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GM a vendu des clefs défectueuses de Camaro pendant des années après un rappel

Le magazine Consumer Reports vient de publier un rapport très critique à l’endroit de General Motors (GM). L’organisme reproche à la compagnie d’avoir continué à vendre des clefs défectueuses de Chevrolet Camaro pendant des années après un rappel les concernant.

Les clefs en question ont été jugées défectueuses en 2014. Leur design particulier, alors en utilisation depuis 2010, faisait souvent en sorte que ces dernières effectuaient une rotation dans l’ignition au contact du genou du conducteur. En quittant la position « marche », elle pouvait provoquer l’arrêt du moteur. Dans ces cas, les coussins gonflables cessaient d’être fonctionnels, tout comme la servodirection.

Selon Consumer Reports, GM procède à un nouveau rappel concernant ces clefs après qu’un employé ait découvert que ces dernières, au design défectueux, étaient toujours accessibles auprès du constructeur comme pièce de remplacement. Et malgré le deuxième rappel en vigueur, des clefs seraient toujours en circulation auprès de détaillants de troisième instance.

« Il est inacceptable que GM ait placé sa clientèle à risque pendant plus de cinq ans après le rappel initial concernant l’ignition de ses véhicules », a mentionné le directeur des politiques de sécurité chez Consumer Reports, William Wallace. « La NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration) devrait aller au fond de l’histoire et découvrir pourquoi cette pratique n’a pas été rapportée plus tôt. Si GM n’a pas respecté la loi, la NHTSA devrait y aller d’amendes salées afin de décourager ce genre de comportement à l’avenir. »

Un porte-parole chez GM a tenu à souligner que la compagnie n’était pas au courant d’accidents, de blessures ou de mortalité en lien avec les clefs défectueuses.

Le rappel initial concernant cette clef était survenu en marge de la campagne majeure concernant les ignitions. Cette dernière couvrait un problème différent, mais dont les conséquences étaient les mêmes que celle pouvant toucher les Camaro. Au total, un peu plus de cent décès sont survenus en raison de ce problème à l’époque.