Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chevrolet lancera son nouvel utilitaire compact Captiva à Genève

Chevrolet lancera son nouvel utilitaire compact Captiva à Genève

La branche européenne de Chevrolet dévoile un nouveau VUS à moteur diesel pouvant accueillir jusqu'à sept passagers Par ,

La branche européenne de Chevrolet dévoile un nouveau VUS à moteur diesel pouvant accueillir jusqu'à sept passagers

Depuis la chute de Daewoo et son rachat intégral par General Motors, les produits réaffranchis provenant de ce coin de la Corée du Sud ont conduit
GMDAT réalise d'immenses progrès au chapitre du design et de l'ingénierie. Le nouveau Captiva suffit pour s'en convaincre. (Photo: General Motors of Canada)
à la renaissance européenne de Chevrolet, la plus américaine de toutes les marques automobiles. En 2005 seulement, Chevrolet y a vendu plus de 240 000 véhicules, une performance impressionnante pour une compagnie qui ne s'est établie sur le vieux continent qu'à mi-chemin en 2004. Pour 2006, le succès semble vouloir se poursuivre, notamment grâce au lancement du VUS compact Captiva conçu par GMDAT (GM Daewoo Auto & Technology). Il s'agit du premier nouveau modèle à être développé sous la bannière Chevrolet à l'intention du marché européen.

Le Captiva, basé sur l'architecture de VUS compacts de GM, est encore plus petit que ses cousins américains, le Chevrolet Equinox et le Pontiac Torrent. Il mesure 4639 mm de long (sur un empattement de 2707 mm), 1849 mm de large et 1726 mm de haut. En comparaison, le duo nord-américain est plus long de 160 mm et son empattement atteint presque 100 mm de plus. Par surcroît, le Captiva se démarque des deux autres en offrant l'option d'une troisième rangée de sièges, ce qui permet d'asseoir au total sept passagers.

Le Captiva est encore plus petit que ses cousins américains, l'Equinox et le Pontiac Torrent, mais il offre l'option d'une troisième rangée de sièges. (Photo: General Motors of Canada)
Chevrolet soutient que son plus récent véhicule a été dessiné et conçu spécifiquement pour le marché européen afin de répondre aux besoins précis des consommateurs de là-bas. C'est tout le contraire de la gamme actuelle, qui consiste uniquement en des modèles Daewoo réaffranchis. Bien que la recherche, le développement, l'ingénierie et la fabrication soient - et seront - concentrés en Corée, il s'agit du véhicule à la personnalité la plus européenne qu'a produit GMDAT à ce jour. Ses lignes ont à peine été modifiées par rapport au joli prototype S3X duquel il est dérivé, bien que le modèle de série comprenne un fini noir mat sur les ailes et la partie inférieure des pare-chocs.

Le Captiva, comme la plupart des VUS compacts, offre le choix entre une traction avant et une traction intégrale pour mieux satisfaire ses acheteurs. L'entraînement à traction avant du Captiva n'a pas besoin d'explications, alors attardons-nous sur son système à quatre roues motrices, qui est un peu moins familier. À l'instar de la nouvelle Dodge Caliber, le Captiva est relié à une transmission qui passe de 2 à 4 roues motrices en sollicitant le train arrière par le biais d'un système électronique de contrôle de motricité et de répartition électromagnétique du couple. Plus ou moins conçu pour une conduite tout-terrain, ce système procure tout de même une adhérence accrue sur chaussée mouillée et glissante, et ce, sans trop augmenter la consommation de carburant. Le véhicule bénéficie également de freins à disque avec antiblocage aux quatre roues, d'un programme de stabilisation
Un turbodiesel de 150 chevaux et un V6 de 225 chevaux confèrent plus de muscle au Captiva. (Photo: General Motors of Canada)
électronique (ESP), d'une assistance hydraulique au freinage (HBA), d'un limiteur de vitesse en descente (HDC) et d'une protection contre les renversements (ARP) - tous inclus de série.

En Europe, le Captiva sera accompagné d'une gamme de trois moteurs: deux à essence et un turbodiesel. La version de base sera alimentée par un moteur à quatre cylindres en ligne de 2,4 litres plutôt ordinaire; il libère 142 chevaux et 162 lb-pi de couple. C'est moins que les moteurs de base du Toyota RAV4 et du Honda CR-V, mais équivalent à ceux des Hyundai Tucson et Kia Sportage. Pour les conducteurs qui désirent plus de puissance, il y aura un V6 de 3,2 litres produisant 225 chevaux et 223 lb-pi de couple. Ce moteur a été développé par Holden, la division australienne de GM. Le Captiva établira un standard en Europe en devenant l'un des véhicules les plus puissants de sa catégorie.