Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Chronique nécessaire ( 2e partie )

Chronique nécessaire (  2e partie )

Par ,

Question : Depuis quand y a-t-il des limites de vitesse à 55 milles à l'heure aux USA et pourquoi?

Réponse : Depuis 1974, et la raison était pour faire en sorte que les conducteurs américains sauvent de l'essence. Ainsi, en 1974, on considérait que plus on allait vite, plus on gaspillait d'essence. C'était il y a trente ans...

Comme je vous en ai parlé la dernière fois, je suis passé chez des concessionnaires des marques Ford, General Motors, Chrysler-Jeep, Toyota, Honda, Mazda, Nissan, Hyundai, BMW, Mercedes-Benz, Volvo, Saturn-Saab et Vokswagen. Partout où je suis allé, j'ai pris la peine de passer sous silence le fait que j'écrive des chroniques dédiées à l'automobile. Je tenais à rester anonyme afin de ne pas avoir droit à un traitement spécial, de me faire servir par un spécialiste des relations publiques ou de l'environnement.

Ce n'est pas ce qui attend l'acheteur moyen alors pourquoi devrais-je aller au bureau chef et rencontrer les gros bonnets si cette situation n'a rien à voir avec votre expérience d'achat? Je ne dis pas que c'est nécessairement une mauvaise chose mais cette approche anonyme pourra, je crois, amener un autre point de vue au milieu des chroniques automobiles. Bien sûr, je n'aurai pas droit à tous les petits voyages, bébelles, cadeaux et autres faveurs, mais comme je m'en fiche...et que je tiens plus à mon indépendance...j'ai l'intention de continuer ainsi dans le plus de dossiers possibles.

Question : Combien ai-je rencontré de vendeurs qui étaient au courant des cotes anti-pollution de leurs véhicules et en quoi se comparaient-elles avec leurs compétiteurs?

Réponse : Un seul. Sur treize concessionnaires que j'ai visités, un seul avait une idée de ce dont je parlais. Voici, par contre un exemple des réponses que m'ont donné ceux qui n'en avaient aucune idée :

  • Chez Ford, General-Motors, Honda, Chrysler-Jeep, Mazda, Nissan et Hyundai, la réponse fut : « Huun? »Accompagné d'un regard vide...
  • Chez Toyota, BMW, Mercedes-Benz et Saturn-Saab, la réponse fut quelque chose qui ressemble à ceci : « Nos voitures répondent aux normes en vigueur dans ce pays »...de me répondre avec un air hésitant entre une fierté simulée et l'inquiétude que je perce leur muraille d'ignorance sur le sujet les vendeurs de ces différents concessionnaires.
  • Chez Volkswagen, un vendeur enthousiaste m'a répondu, tout fier : « Toutes nos voitures, et surtout nos diesels, sont parmi les plus propres sur le marché! » Eh bien, c'est faux, mon cher. D'ailleurs, un journaliste que je connais m'a déjà confié qu'il s'était fait dire la même chose chez vous, ce qui l'a incité à choisir une Jetta TDI, croyant se promener avec une auto qui polluait peu l'air.
  • Finalement, Chez Volvo. C'est là où j'ai rencontré LE SEUL vendeur qui savait ce dont je parlais, qui a pu répondre à mes questions et m'a même donné de l'information sur les produits qu'ils comptaient mettre sur le marché et qui seraient encore plus propres que leurs autos actuelles qui le sont déjà. ( hormis leurs modèles turbos a-t-il pris la peine de me dire )
Que doit-on en conclure? Que les autos actuelles ont des systèmes anti-pollution déficients? Non. Que seul Volvo a des gens compétents? Non plus. Plusieurs des endroits où je suis allé représentent des compagnies qui ont des voitures assez et même très propres. Mais force est de constater qu'à date, du point de vue des connaissances écologiques, c'est pas fort, fort. Le problème réside, une fois de plus, dans la formation des vendeurs à qui on n'apprend pas à tenir compte de ce type de facteur comme argument de vente. Il faut quand même avouer que bien peu de gens s'y arrêtent. Mais comme maintenant vous le ferez, cela deviendra un critère de plus en plus demandé.

Je ne vous suggère pas d'attendre que les vendeurs aient la formation afin de répondre à ces questions. Je vous invite plutôt à continuer vos lectures Internet sur des sites comme le nôtre qui pourront vous aider à être mieux informés et parfois même à vous aider à instruire votre vendeur.