Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Comment réduire de 35 % le poids d'un véhicule ? La solution pourrait se trouver du côté de l'acier !

|
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Khatir Soltani
Ces temps-ci, les constructeurs cherchent à produire des véhicules à faible consommation d'essence. Pour ce faire, on développe des moteurs moins énergivores, soit par l'utilisation de nouvelles technologies comme l'injection directe, ou encore par l'utilisation de motorisations hybrides. Certains constructeurs, dont Lotus, se soucient davantage du poids de la voiture. Effectivement, un véhicule léger est plus facile à déplacer. Son moteur est donc moins sollicité et consomme moins de carburant.

Pour réduire le poids, il faut utiliser des matériaux à la fois légers et rigides. L'aluminium et la fibre de carbone sont deux matériaux couramment utilisés, mais leurs coûts sont beaucoup plus élevés que l'acier. Cependant, l'American Iron and Steel Institute propose une alternative intéressante : l'utilisation de l'acier à haute résistance.

Châssis d'une Pontiac Solstice

Présentement, l'utilisation de cet acier permet de diminuer le poids d'un véhicule jusqu'à 25 %, mais les récents développements leurs permettent de croire que, dans un avenir rapproché, il sera possible de sauver jusqu'à 35 % de la masse. La caractéristique intéressante de ce nouvel acier est que, bien qu'il soit beaucoup plus léger, il est tout aussi résistant que l'acier traditionnel.

De plus, la production de l'acier haute résistance émet beaucoup moins de gaz à effet de serre que celle de l'aluminium. Le processus est donc plus vert. À première vue, cet acier à haute résistance semble une alternative très intéressante, mais un détail important n'a cependant pas été mentionné : le prix. Pour connaître le succès, son coût de production devra être inférieur à celui de l'aluminium.
photo:General Motors
Khatir Soltani
Khatir Soltani
Expert automobile
  • Plus de 6 ans d'expérience en tant qu’essayiste automobile
  • Plus de 50 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à des discussions avec la quasi-totalité des manufacturiers au Canada