Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Concept Audi A2H2 2004

Concept Audi A2H2 2004

Tout ce que je veux pour les Fêtes, c'est une voiture sans émissions Par ,

Tout ce que je veux pour les Fêtes, c'est une voiture sans émissions

Quand Audi a lancé sa A2 en 2000, le monde de l'automobile s'est arrêté pendant un moment pour jeter un coup d'oeil sur ce que les meilleurs
Quand la Audi A2 est arrivée sur la scène européenne en 2000, plusieurs ne savaient pas trop quoi penser du plus petit véhicule du constructeur allemand. (Photo: Volkswagen Canada)
avaient à offrir. Or, plusieurs ne savaient pas trop quoi penser du dernier chef-d'oeuvre du génie mécanique d'Audi.

Il s'agissait du plus petit véhicule de série produit par cette division de Volkswagen. Dotée d'un minuscule I-4 turbo diesel de 1,4 litres à injection directe, la A2 comprenait aussi un intérieur fait à partir des mêmes matériaux de première qualité que la A6 et la A8. Qui plus est, c'était la seule voiture de série revêtue de la légère et résistante carrosserie ASF toute en aluminium. À l'exception de la traction intégrale quattro, la A2 était la symbiose de toute l'ingénierie apprise par Audi au cours de la dernière décennie, se voyant acclamée comme la «Audi Condensed» (condensée).

La A2, contrairement aux A3, A4 et A6, ne s'est jamais vendue à grande
La A2 a servi de base au programme de la Audi A3L, «3L» référant non pas à la capacité du moteur mais bien à la consommation moyenne aux 100 km. (Photo: Volkswagen Canada)
échelle. En fait, à l'instar de nombreux nouveaux produits exotiques de la compagnie, elle n'était disponible qu'en Europe et en Asie. Compte tenu de son design insolite au capot presque inexistant et au coefficient de drag de 0,28, de ses petits moteurs et de son gabarit très compact, les bonzes d'Audi ont jugé qu'elle était trop en avant de son temps pour être offerte en Amérique du Nord. Par surcroît, elle ne cadrait pas avec l'image sexy et épurée des gammes TT et A4.

Ce que la A2 a fourni à Audi, c'est la plate-forme pour produire de nombreux véhicules écologiques, dont celle du programme de la A3L, lancée en 2002. «3L» faisait référence non pas à la capacité du moteur mais bien à la consommation moyenne aux 100 km, l'équivalent de 94 mpg.

Cet objectif audacieux était une initiative de Volkswagen Auto Group (VAG), qui travaillait sur des petites voitures, notamment la Lupo et la
Après la A2 3L, un véhicule tandem assez étrange inspiré de la Messerschmitt KR200, le concept 1L, a vu le jour. (Photo: Volkswagen Canada)
Seat Arosa (aucune n'est disponible en Amérique du Nord). L'Audi A2 3L était l'étoile du groupe en raison de son système automatique de coupe-moteur pour prévenir les gaspillages de carburant aux arrêts. Un système similaire est utilisé dans des véhicules hybrides-électriques tels que la Toyota Prius, la Honda Civic Hybrid et le Ford Escape Hybrid.

Depuis ce temps, Audi travaillé sur son programme d'énergie verte de façon plus discrète. Volkswagen a poursuivi avec un véhicule tandem assez étrange inspiré de la Messerschmitt KR200, le concept 1L, ainsi que la Golf concept hybride diesel-électrique. Audi n'avait toujours présenté rien de nouveau...
Dévoilée à Shanghai, la A2H2 a été la première voiture concept à pile à combustion présentée publiquement par Audi et VAG. (Photo: Volkswagen Canada)
jusqu'au dernier Challenge Bibendum organisé par Michelin, la plus grosse compétition au monde regroupant des concepts écologiques et à conduite durable.

Lors de cet événement tenu à Shanghai, en Chine, l'innovatrice firme allemande a pris d'assaut la scène avec la A2H2, la première voiture concept à pile à combustion présentée publiquement par Audi et VAG.

Au lieu d'un moteur standard à combustion interne (essence ou diesel), un moteur à pile à combustion se trouve relié à un système d'emmagasinage de l'énergie par batterie. Conçu par Ballard, ce système est complètement différent du format «H2 ICE» qui alimente les BMW H2R et Hummer H2H.