Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conduire une instigatrice

Conduire une instigatrice

Par ,

Je me promène aux commandes d'une véritable instigatrice, une fauteuse de trouble, et je vous jure que je n'ai rien à voir là-dedans.

J'ai réalisé que certains véhicules suscitent des réactions viscérales chez les autres automobilistes. Par exemple, une Toyota Corolla beige inspire le dégoût à tout le monde, tandis qu'une Rolls-Royce ou une Bentley impose à coup sûr le respect et l'admiration à distance. La Civic énerve comme une mouche qui tourne autour de la tête, alors que les Ferrari et Lamborghini intimident ou font rêver/baver.

Revenons à la voiture que j'essaie présentement : la Chevrolet Camaro Cabriolet SS. Vêtue de noir et de bandes orange brûlé au centre du capot et du coffre, elle semble chercher le trouble dès qu'elle quitte le stationnement. Peu importe la façon dont on la conduit (vite, lentement, avec courtoisie ou insouciance), la Camaro provoque des réactions sur la route.

J'ignore si c'est le grondement du V8 ou les bandes de course flamboyantes, mais quelque chose chez ce bolide fait ressortir le pire. À tout bout de champ, des conducteurs veulent faire un duel, me prouver leur virilité en faisant rugir leur moteur à un feu rouge, en décollant en premier, en zigzagant à travers le trafic pour rouler à mes côtés ou n'importe quoi qui démontrerait à quel point ils sont aussi « cool » que ma Camaro et moi.

Photo: Miranda Lightstone/Auto123.com

J'ai déjà conduit des voitures qui font tourner les têtes, lever les pouces en l'air, froncer les sourcils ou même rire, mais très peu ont le don de provoquer les autres automobiles et de les inciter à se comporter différemment. La seule autre qui me vient à l'esprit (pour l'avoir testée récemment) est la Nissan NISMO 370Z, mais ce n'était pas pareil.

Le look diabolique de la Camaro semble vraiment en déranger plusieurs. Dès que j'enfonce un peu plus l'accélérateur pour dépasser sur l'autoroute, je vois aussitôt la « victime » apparaître dans mon rétroviseur, essayer de suivre de le rythme et me défier de refaire le coup.

Lorsque le premier film Rapides et dangereux a été lancé et que les bolides sport modifiés faisaient rage, tout le monde cherchait à en mettre plein la vue et à battre les autres. Je crois cependant que cette époque est révolue et que nous sommes entrés dans une ère de respect et de courtoisie sur la route, avec des voitures au design élégant et à la puissance raffinée. Or, des modèles comme la Camaro SS nous ramènent au bon vieux temps des carrosseries scandaleuses, des jantes extravagantes, des échappements bruyants et des chronos au quart de mille.

Est-ce une mauvaise chose?

D'un côté (mon côté sportif et maniaque), non. Ces voitures élèvent les sensations de conduite à un autre niveau et on ne sait jamais vraiment ce qu'elles nous réservent. D'un autre côté (mon côté prudent et civilisé), oui, c'est une mauvaise chose. Le genre de réactions que suscite la Camaro n'est pas du tout raisonnable et sécuritaire, les autres conducteurs voulant épater la galerie en effectuant des manœuvres spectaculaires et téméraires. J'adore éprouver du plaisir au volant, seulement pas aux dépens de ceux avec qui je partage la route.

Mais bon, pourquoi la Camaro SS et ses semblables incitent-elles autant de démonstrations de masculinité? J'essaie encore de comprendre. Peut-être devrais-je passer du temps avec la nouvelle Ford Mustang Boss 302 pour retrouver le meilleur de notre société sur la route.