Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Conservatoire Citroën : quand le passé préfigure l'avenir

Conservatoire Citroën : quand le passé préfigure l'avenir

Par ,

Durant la même période que le Mondial de l'automobile de Paris, Auto123.com a eu l'extrême privilège de visiter le Conservatoire du patrimoine du constructeur d'automobiles français, Citroën.

Intérieur du Conservatoire.

Cet étonnant Conservatoire du patrimoine de Citroën est logé dans un bâtiment de 6500 mètres carrés, voisin de l'énorme usine d'Aulnay en banlieue de Paris, à proximité des aéroports Roissy Charles-de-Gaulle et du Bourget.

Il ne s'agit pas d'un musée ouvert au public, mais bien d'un lieu privé où la marque conserve un exemplaire de chaque modèle produit. Aujourd'hui, le Conservatoire héberge 300 véhicules et emploie à temps plein deux documentalistes et trois responsables. Les véhicules manquants sont achetés et entièrement restaurés. Tous les moteurs sont démarrés au moins une fois par semaine afin de les maintenir en bonne condition.

« Avant le Conservatoire, les voitures historiques étaient entreposées dans un sombre garage souterrain situé dans le 15e arrondissement, à Paris », raconte Gro Hoeg, de Citroën, notre guide. « En 1998, Jean-Martin Folz, notre président, a visité ce garage et, après avoir constaté l'état des lieux, a autorisé la construction du hall du Conservatoire qui a été inauguré en 2001 », ajoute-t-il.

André Citroën, créateur de la marque, était un précurseur et un visionnaire. « Il a vite compris l'importance du marketing dans la vente de véhicules », explique madame Hoeg. « C'est lui qui a fait produire des publicités dans les journaux, fait écrire Citroën dans le ciel de Paris avec la fumée d'un avion, fait illuminer le mot Citroën sur la tour Eiffel, fait fabriquer des Citroën jouets pour les enfants et plus encore. »

André Citroën était aussi un fervent amateur de nouvelles technologies. En 1919, il produit la Type A, première voiture Citroën à avoir été livrée complètement assemblée. Cette année-là, Citroën fabrique 2810 véhicules.

Le premier feu arrière « Stop » d'une automobile apparaît sur la B14 Saloon. Cette même année, la C4 Roadster est équipée d'un radiateur à volets thermostatiques. La C6E Coupé de ville de 1929 est munie d'un téléphone acoustique qui permet au passager de parler avec le chauffeur !

En 1932, les C4G et C6G sont équipées d'un moteur flottant à fixations souples qui éliminent les vibrations.

En 1934, André Citroën présente à la presse sa première traction. Le moteur et la boîte de vitesses sont en position inversée, et ce sont les roues avant qui tractent l'auto - une révolution pour l'époque. La Traction 11 de 1939 est la première voiture de grande série produite à partir d'une carrosserie autoportante monocoque.