Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Consommation des voitures électriques: que fera le gouvernement canadien?

Consommation des voitures électriques: que fera le gouvernement canadien?

Par ,

Tous les nouveaux véhicules vendus aux États-Unis et au Canada doivent arborer une étiquette affichant les statistiques d'économie d'essence afin de permettre aux consommateurs d'être bien informés et de faire des comparaisons entre les automobiles qu'ils magasinent. Au Canada, l'émission de polluants se retrouve sur le Guide canadien de la consommation de carburant tandis que nos voisins du sud peuvent consulter toute cette information sur l'étiquette en plus d'y retrouver des comparaisons avec des véhicules du même segment.

L'arrivée des véhicules électriques a changé la donne et c'est pourquoi l'EPA (Environmental Protection Agency) a dû mettre à jour l'autocollant afin d'y intégrer des comparaisons pour les véhicules électriques mis en vente aux États-Unis. Par exemple, si une voiture électrique promet une autonomie de 200 kilomètres, qu'est-ce que ça représente en litres aux 100 kilomètres avec un moteur à essence? Quel sera le coût annuel de recharge selon les habitudes de recharge et la distance parcourue du véhicule? Si un moteur combine électricité et essence, quel est le coût en énergie combinée?

Nissan LEAF (Photo: Nissan)

On a récemment pu observer le nouveau système d'étiquetage sur la Nissan LEAF et la Chevrolet Volt.Dans le cas d'un moteur 100% électrique, on pourra voir le coût annuel en électricité, le temps de charge, ainsi qu'une équivalence de consommation d'essence (MPGe - Miles Per Gallon Equivalent). Pour un mélange essence-électricité, on y retrouve les mêmes informations pour le moteur électrique, en plus de la consommation d'essence exprimée en milles au gallon du moteur à essence et le coût annuel en énergie si on utilise seulement ce mode.

C'est bien bon de savoir ce qui se fait aux États-Unis, mais que fera le gouvernement canadien pour classer ces mêmes voitures? Sur les sites web gouvernementaux, aucune mention d'un éventuel changement au système d'étiquettes ÉnerGuide ou sur le Guide canadien de la consommation de carburant n’était indiquée.

Auto123.com a donc contacté Ressources naturelles Canada, qui a finalement fourni une réponse que l'on pourrait qualifier de vague.

Étiquette EnerGuide (Photo: Ressources naturelles Canada)

Le format et les informations qui seront apposés sur l'ÉnerGuide sont toujours à déterminer et dépendent d'études portant sur ce qui se fait actuellement sur les véhicules canadiens et de l'applicabilité de ces critères aux véhicules hybrides et électriques. De plus, le format d'étiquetage dévoilé par l'EPA aura aussi une incidence sur ce qui se fera au Canada.

En d'autres mots, on doit s'attendre à un copier/coller du système développé par l'EPA converti au système métrique et qui remplacera la mention MPGe pour un équivalent de consommation de litres aux 100 kilomètres. Le Guide canadien de la consommation de carburant mentionne toutefois que les cotes de rendement énergétiques au Canada et aux États-Unis peuvent être très différentes.

À partir des modèles de l'année 2008, nos voisins du sud ont mis en vigueur des cycles et des procédures d'essais supplémentaires pour évaluer le rendement énergétique. Outre la différence de système de calcul, les moyennes des comparaisons avec des véhicules du même segment sont établies en fonction des ventes et d'autres facteurs d'ajustement étasuniens.

Même si Ressources naturelles Canada n'a évidemment pas confirmé cette information, nous imaginons qu'on ne doit pas s'attendre à ce qu'ils réinventent la roue. Nous obtiendrons d'avantage d'informations sur les méthodes de calcul de consommation et de comparaisons des véhicules électriques utilisées au Canada au début de 2011, puisque l'arrivée de la LEAF sur le marché canadien est prévue pour le printemps tandis que la Volt est attendue pour l'été.