Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bientôt des pneus… faits de pissenlits?

Continental voit la vie en jaune Par ,

Après Yokohama et son pneu fait de caoutchouc naturel et d'huile d'orange, de même que Toyo avec son pneu Observe GSi5 intégrant des milliers de coquilles de noix, il ne faut pas se surprendre de voir d’autres fabricants de pneus se tourner vers des ressources alternatives.

Cette fois, on parle de Continental, qui a amorcé il n’y a pas si longtemps la construction d’un centre de recherche et d’essai en Allemagne au coût de 35 millions d’euros. Le site deviendra opérationnel dès l’automne 2018 et la compagnie y travaillera principalement à la culture et au traitement des pissenlits comme alternative aux plantations d’arbres à caoutchouc (hévéas) dans les milieux tropicaux de la planète. Oui, on a bien dit des pissenlits!

Si les recherches s’avèrent fructueuses, Continental prévoit incorporer cette nouvelle matière brute à sa production future en vue d’augmenter la proportion de caoutchouc naturel renouvelable dans ses pneus.

Il s’agit d’une solution qui s’inscrit dans les efforts de développement durable de Continental. Les pissenlits en question pourront être cultivés dans des régions tempérées plus près des sites de production, réduisant de ce fait l’impact sur les terres et aussi les coûts de transport.

Reste à voir ensuite si le caoutchouc de pneu fait de pissenlits fournira toute l’adhérence, la durabilité et la sécurité que recherchent les conducteurs…