Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

«Crash» Corrigan construit le 100 millionième moteur V8 petit bloc Chevrolet de GM

«Crash» Corrigan construit le 100 millionième moteur V8 petit bloc Chevrolet de GM

Par ,

Bon, j’exagère peut-être un tout petit peu, mais j’ai tout de même eu la chance d’installer les deux jeux de poussoirs!

Vous voyez, j’étais à Wixom, au Michigan, cette semaine avec d’autres invités et quelques confrères journalistes pour assister (et participer) à la fabrication de cette emblématique tranche d’histoire automobile.

100 millionième moteur V8 petit bloc Chevrolet de GM
Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan

Cent millions est un chiffre colossal quand on y pense, mais il ne faut pas oublier que le V8 petit bloc de Chevrolet est apparu il y a déjà… 56 ans. Dans le temps, il ne générait que 162 discrets chevaux et avait pour mission de fournir des performances abordables sur le marché des berlines d’entrée de gamme. Il a évolué de maintes façons au fil des ans, tout en restant fidèle au concept de base : offrir une puissance accessible au grand public.

On a utilisé le moteur à petit bloc dans les véhicules GM partout au monde, et il anime actuellement les modèles Chevrolet, GMC et Cadillac internationaux ainsi que les Vauxhall au Royaume-Uni et les Holden en Australie.

Ici en Amérique du Nord, le V8 petit bloc en est à sa quatrième génération, stimulant les camionnettes pleine grandeur et intermédiaires, les VUS et les fourgons de Chevrolet, sans oublier les Camaro et Corvette. En effet, le moulin monstre que nous venons de construire, un LS9 suralimenté de 638 ch, se retrouverait normalement sous le capot d’une Corvette ZR1 flambant neuve. Mais celui-ci n’ira dans aucun véhicule : on le gardera pour la postérité, comme il se doit, et il se séjournera sans doute dans le musée de GM.

Je vous avoue que j’étais ravi de recevoir une invitation à cet événement qui n’arrive qu’une fois dans la vie. Il m’a ouvert de nouvelles perspectives sur la méthode de fabrication de ces moteurs, et ce fut un réel plaisir de rencontrer l’équipe qui les monte et y fixe son étiquette personnelle.

On a fondé le Performance Build Center de Wixom en 2005, et aujourd’hui 23 employés y travaillent à temps plein. À l’aide d’outils à la fine pointe, dont des clés dynamométriques qui non seulement se calibrent en fonction de réglages individuels grâce à un système de codes à barres, mais retiennent aussi le nombre de boulons traités, une seule personne fabrique chaque moteur LS3/LS7/LS9 à la main, du début à la fin. On soumet ensuite les moteurs à une rigoureuse inspection, qui comprend des essais à froid et du tournage sur un banc, avant d’enfin les envoyer pour le montage final en voiture.

100 millionième moteur V8 petit bloc Chevrolet de GM
Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan