Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

V8 à petit ou gros bloc?

V8 à petit ou gros bloc?

Par ,

Quelle est la différence entre un V8 à petit bloc et un autre à gros bloc? Tout le monde croit qu'il s'agit d'une question de cylindrée, comme dans 396 ou 455 pouces cubes (ou n'importe quel nombre vénéré par votre constructeur américain préféré). Or, ce n'est pas toujours le cas...

À la fin de 2011, General Motors a fêté son 100 millionième moteur à petit bloc, un plateau historique qui couronne près de six décennies de production. Les V8 à gros bloc, fabriqués durant les années 1950 et 1960, n'ont jamais effectué un retour, mais nous continuons à en parler abondamment.

J'ai eu une discussion avec un collège de travail qui se passionne pour les muscle cars et nous savions tous les deux que la réponse à la fameuse question va au-delà des pouces cubes. Il faut également tenir compte de l'espace ou de la position du bloc-moteur.

Vous avez déjà essayé de trouver une explication claire sur Internet? Moi, oui, et ça ne m'a pas du tout aidé. Une chose qui semble faire l'unanimité, c'est que GM a été le premier manufacturier à utiliser le terme « petit bloc », quelque part vers 1955. Depuis ce temps, la guerre des chevaux et du couple s'est grandement intensifiée, les cylindrées adoptant des proportions colossales.
 
Moteur LS7 de 427 pouces cubes (7,0 L) qui alimente la Chevrolet Corvette Z06. (Photo: Chevrolet)

D'après ce que je peux comprendre, trois notions permettent de faire la différence entre un petit bloc et un gros bloc :

1- Un moteur à gros bloc prend physiquement plus d'espace. Avec un tant soit peu d'expérience, on remarque à l'œil nu la taille imposante du bloc-moteur. C'est logique : un gros bloc produit une grosse cavalerie. Il faut donc de plus gros conduits d'alimentation et de refroidissement. En outre, une plus grosse masse signifie évidemment plus de robustesse et de durabilité.

2- Un rôle clé est joué par la course verticale du piston à l'intérieur du cylindre. Vous ne le verrez pas, mais sachez que l'équation va comme suit : course courte = petit bloc et course longue = gros bloc. Selon moi, ça explique cet autre raisonnement qui veut que les blocs en V soient petits et les blocs en Y, gros. La seconde configuration permet théoriquement à la bielle de descendre plus bas dans le bloc, augmentant ainsi la course du piston.

3- Petit ou gros, le bloc en soi n'a aucune importance. Il faut plutôt regarder du côté de la culasse et de la disposition des soupapes. Contrairement aux petits blocs, les moteurs à gros bloc misaient sur des soupapes penchées (à angle), essentielles pour générer plus de puissance.

J'ai commencé à rédiger ce texte avec l'intention d'élucider le mystère une fois pour toutes, mais je me pose maintenant plus de questions que j'ai de réponses. Y a-t-il un expert quelque part qui pourrait nous illuminer? Si oui, nous aimerions beaucoup que vous ajoutiez un commentaire (ou mieux encore, une douzaine) au bas de cette page. Croyez-moi, vous aideriez bon nombre de mordus d'automobile comme moi à mieux dormir la nuit. Merci à l'avance!