Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dakar: BMW peut-elle battre Volkswagen en Amérique du Sud?

Dakar: BMW peut-elle battre Volkswagen en Amérique du Sud?

Par ,

Le rallye Dakar sera disputé en Argentine et au Chili du 1er au 16 janvier prochains. Vainqueur des deux dernières éditions, Volkswagen tentera la passe de trois, mais elle devra se méfier de l’équipe BMW.

Les VW Touareg restent invaincues sur le sol sud-américain : après l’annulation de l’édition 2008, puis le « déménagement » du Dakar du continent africain au continent sud-américain, Giniel de Villiers s’était imposé en 2009, avant que Carlos Sainz ne l’emporte en 2010 à l’issue d’un duel fratricide avec son équipier Nasser Al Attiyah.

De Villiers et Sainz se retrouveront cette année, aux côtés de Al Attiyah et du fidèle pilote américain Mark Miller. Mais, la résistance apparaît plus affûtée que l’an passé, surtout du côté de BMW qui attaque le Dakar 2011 avec de solides ambitions.

Le constructeur de Munich engage, via l’équipe X-Raid, une armada de X3-CC, avec en chef de file Stéphane Peterhansel, six fois vainqueur en moto et trois fois en voiture. Le Français avait par ailleurs momentanément occupé la première position l’an passé avant une rupture de transmission. Tout est en place pour une revanche cette année.

À noter que l’équipe X-Raid engagera également une Mini All4 Racing, construite sur la base d’une BMW-X3 CC et confiée à Guerlain Chicherit : assurément l’une des attractions de ce Dakar.

On retrouvera également, et notamment, le Hummer de l’indéboulonnable Robby Gordon, ainsi que l’armada des Nissan engagées par l’équipe Dessoude. À noter également la présence d’un équipage canadien : Conor Malone –Frank Thomas.

Au total : 160 concurrents « autos », mais aussi près de 200 motos, 40 quads et 70 camions, pour deux semaines de courses avec un départ à Buenos Aires le 1er janvier.

Suivra la traversée de la Cordillière des Andes jusqu’au Chili et le désert de l’Atacama au Nord du pays, avant de longer la côte vers le Sud, puis la traversée retour de la Cordillière des Andes et le retour à Buenos Aires le 16 janvier.