Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dans les rues de Séoul en Kia (partie 3)

Dans les rues de Séoul en Kia (partie 3)

Le succès de Kia passe aussi par la R & D Par ,

Vous pourriez également être intéressé par
Dans les rues de Séoul en Kia (partie 1)Dans les rues de Séoul en Kia (partie 2)


(Séoul, Corée) - Anyong asseo, bonjour, bonsoir. Ce sont les premiers mots que l'on apprend en coréen. Et accompagnés d'un petit salut discret, ils seront les mots que vous prononcerez le plus souvent lors de votre visite en Corée, si un jour vous y allez. Et ce sont exactement les mots, et les gestes, que j'ai employé le plus souvent lors de notre visite du centre de recherche et développement de Hyundai et Kia à Namyang, en banlieue de Séoul.

Photo: Kia

Parce que les Coréens ont retrouvé leur fierté, parce que les dirigeants de Kia sont conscients qu'ils sont désormais sur la voie de devenir un des plus importants manufacturiers au monde, ils ont choisi de faire venir le monde à eux.

C'est ainsi que, depuis quelques semaines, des dizaines de journalistes des quatre coins du monde se relaient sur le territoire coréen, certains spécialisés en automobile, d'autres non, pour apprendre à mieux connaître ce que Kia a à offrir. Et tout commence toujours par le petit salut et Anyong Asseo.

Car c'est ici, à Namyang, que se joue le futur de Kia. C'est dans ces murs que sont conçus, dessinés, imaginés et testés, tous les nouveaux véhicules que le constructeur coréen compte offrir sur le marché. C'est aussi ici que l'on l'évalue la distance qui sépare Kia, positive ou négative, de la compétition.

Des installations uniques
Le centre de recherche et développement est impressionnant. On y retrouve des espaces de test sur différents types de chaussée, auxquelles sont soumises chacune des voitures.

Le centre abrite aussi le centre de design le plus important de la compagnie, même si d'autres centres de design existent aussi ailleurs au monde.

Et pour compléter les espaces, de nombreux bâtiments reçoivent les installations de conception de la motorisation, de la confection intérieure, et même de la fabrication des prototypes qui serviront aux tests.

Un immense tunnel à vent, muni d'une hélice de 8,3 mètres, sert à évaluer l'aérodynamique et l'acoustique des véhicules soumis aux tests. On peut y reproduire des vents allant jusqu'à 200 km à l'heure, et on dispose de l'équipement aussi pour simuler les vents latéraux.

Photo: Kia