Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Des essais de GM démontrent que les freins de la Vibe peuvent stopper les accélérations involontaires

Des essais de GM démontrent que les freins de la Vibe peuvent stopper les accélérations involontaires

Par ,

Tel que rapporté par General Motors

General Motors a mis deux petits VUS Pontiac Vibe à l’essai et a découvert que les freins immobilisent le véhicule en cas d’accélération involontaire.

La Pontiac Vibe 2009-2010, la sœur jumelle de la Toyota Matrix, est incluse dans deux avis de rappel émis par Toyota concernant l’accélération involontaire, causée d’une part par un accélérateur qui reste coincé et d’autre part par l’entravement de l’accélérateur par le tapis protecteur. La Vibe fut conçue et fabriquée par Toyota en août 2009 à l’usine New United Motor Manufacturing, dans le cadre d’une coentreprise entre GM et Toyota.


« Nous avons fait rouler la Vibe à plein régime à 100 km/h, et les freins ont réussi à immobiliser le véhicule de façon sécuritaire avant 169 mètres, ce qui respecte nos exigences internes », explique Martin Hogan, directeur des systèmes de freinage pour GM.

Dans de rare cas où l’accélérateur reste coincé, le conducteur doit appuyer fermement et de façon constante sur les freins jusqu’à ce que le véhicule s’arrête. Il ne faut pas pomper les freins, car cela peut épuiser l’assistance à dépression du système de freinage.

Tout client qui éprouve des problèmes avec l’accélérateur devrait immédiatement garer la voiture et la faire remorquer chez son concessionnaire GM pour une inspection.

Toyota a indiqué une réparation requise pour la Vibe, qui sera effectuée par les concessionnaires GM. GM et Toyota sont en train de déterminer quand les pièces seront disponibles. Les essais de freinage de la Vibe ont été opérés par les ingénieurs de GM samedi au centre d’essais de Milford, après que plusieurs clients aient signalé le coinçage de l’accélérateur à la suite des avis de rappel émis par Toyota les 21 et 27 janvier qui concernent la Vibe.

En aucun des cas signalés n’était-il question d’accident ou de blessure.

Avant l’émission des avis de rappel, GM n’avait reçu aucune plainte reliée à cette anomalie concernant la Pontiac Vibe 2009-2010. De plus, aucune plainte en ce sens ne fut recensée dans les bases de données américaine et canadienne.

GM communiquera avec les quelque 99 000 propriétaires de Vibe aux États-Unis et au Canada aussitôt que Toyota aura émis de l’information supplémentaire au sujet des avis de rappel.


photo:General Motors