Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Detroit 2009 : Les chinoises s'en viennent!

Detroit 2009 : Les chinoises s'en viennent!

Par ,

Detroit - Pour une quatrième année consécutive, des marques chinoises étaient au nombre des exposants du salon de l'auto de Detroit, le North American International Auto Show (NAIAS). BYD et Brilliance ont présenté une dizaine de véhicules, dont un prototype. Et cette année encore, le message reste le même : on s'en vient! Reste à savoir quand.


Contrairement aux années précédentes, ces deux exposants ont été favorisés. Leurs stands côtoyaient ceux de grands constructeurs Mazda, Ford et GM. Car les années passées, les marques chinoises présentes à Detroit étaient tenues à l'écart. On les reléguait à des espaces secondaires, ce qui les marginalisant naturellement : les corridors longeant le hall d'exposition principal de Cobo Center et le hall Michigan -- le sous-sol!

L'absence imprévue de plusieurs constructeurs fait en sorte que ces deux marques se retrouvent parmi les autres fabricants, à l'égal de ces derniers. Voilà qui pourrait influencer les Américains qui visiteront le salon cette année, eux qui ont une perception plutôt négative à l'égard des automobiles chinoises.

L'Eldorado américain
Bien sûr, cette année encore, les marques chinoises n'avaient rien « à vendre ». Il s'agit d'une visite « de courtoisie » qui n'est toutefois pas dénuée d'intentions commerciales.

En 2007, il s'est vendu 19 millions de véhicules aux États-Unis. Cela représente un Eldorado pour les constructeurs chinois; un important débouché pour leurs produits. Vendre des automobiles aux États-Unis constituerait également une forme de consécration pour cette industrie encore toute jeune, qui peine à être pris au sérieux.

En outre, la forte demande interne du marché chinois absorbe l'essentiel des 8 millions de véhicules produits là-bas. Paradoxalement, les usines des fabricants autochtones ne tournent pas à pleine capacité. Ces derniers ne produisent pas plus du quart des véhicules vendus dans leur pays. Les fabricants américains, asiatiques et européens établis en Chine répondent aux trois quarts de la demande. Raison de plus pour lorgner du côté du pays de l'Oncle Sam, où l'on aimerait bien faire un... grand bond en avant, comme dirait l'autre!

De jeunes fabricants
Dans le cas de BYD, on voit grand. Lors de la conférence de presse présentée au NAIAS, le chef de la direction, Wang Chaufu, a affirmé qu'on préparait un lancement américain. « Notre but consiste à introduire des véhicules BYD électriques sur le marché en 2011. Nous envisageons aussi la construction d'installations pour en assurer la fabrication aux États-Unis au moment opportun », a-t-il ajouté.

BYD F3DM