Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dévoilement de la Corvette C7 2014 à Détroit (vidéo)

Dévoilement de la Corvette C7 2014 à Détroit (vidéo)

Le retour de la Stingray Par ,

DÉTROIT, Michigan - Il semble que l'ambiance était de mauvais augure pour le lancement le plus attendu du Salon international de l'automobile de Détroit. Il suffit de se rappeler que la Corvette, la société General Motors et la ville de Détroit elle-même se sont toutes relevées d'une mort certaine, comme le légendaire Phoenix, pour que le contexte prenne tout son sens.

Nous avons été amenés par navette, tel du bétail vers un enclos, à travers un paysage urbain désolant vers un complexe industriel en apparence désert jusqu'à une entrée entourée de fanions, à l'effigie de la Corvette, suspendus sur des murs effrités et éclairés par d'immenses projecteurs.  

La juxtaposition d'un studio moderne à l'intérieur d'un immense entrepôt désaffecté créait un effet dramatique très réussi.  La foule trépignait d'impatience. La récession de 2009 semblait avoir sonné la fin de la société General Motors. Comment mieux illustrer la santé financière actuelle de la société que par la résurrection de la plus illustre marque dans le monde des voitures sport?

Contrairement à la première Corvette en 1953 qui a été bricolée en pigeant dans les stocks de pièces existantes de l'époque, la Corvette C7 2014 (septième génération) a été conçue à partir d'une planche à dessin totalement vierge. 

Le directeur du Studio de Design avancé, Ed Wellburn, concepteur de la C7, était fier de souligner que la C7 est la meilleure Corvette de tous les temps, et digne représentante de la marque Stingray. 

Visuellement, elle est spectaculaire. Ses lignes sculptées et ses nombreuses prises et sorties d'air ont été conçues pour améliorer ses performances routières. 

La nouvelle C7 paraît moins musclée et "col bleu", arborant un côté plus exotique et européen. Sa calandre est à la fois élégante et agressive avec une allure carnassière. Les phares DEL ajoutent une touche visuelle dramatique à l'avant, tandis que l'arrière nous rappelle sans détour sa filiation avec sa cousine la Camaro. 

Les versions antérieures de la Corvette ont été critiquées pour leur manque de confort et la piètre qualité de l'habitacle. La C7 fera taire ces critiques avec ses banquettes en cuir enveloppantes, un volant sport plus petit, et le système d'infodivertissement Chevy MyLink muni d'un écran haute-définition de 8 pouces. L'ingénieur en chef de la C7, Tadge Juechter, est persuadé que la qualité de conception et les performances de la nouvelle Corvette la hisseront parmi les plus grandes sportives telles les Audi R8 et les Porsche 911 de ce monde. 

L'aluminium remplace l'acier dans la fabrication du châssis qui est maintenant 57% plus rigide, et près de 45 kilogrammes moins lourd. L'utilisation de panneaux en fibre de carbone et d'un toit amovible allègent l'ensemble et procure une répartition de poids idéale de 50/50. Les coureurs en devenir vont apprécier le nouveau volant sport de format réduit qui est relié à une direction qui est 50% plus rigide que la version précédente. Sous le capot, le nouveau V8 de 6,2 litres à injection directe et calage variable des soupapes est muni d'un nouveau système de désactivation des cylindres qui permet au moteur de fonctionner avec seulement quatre cylindres lorsqu'il est moins sollicité. 

La nouvelle C7 est la Corvette la plus frugale de tous les temps, avec une consommation de 9,0 L/100 km, malgré ses 450 chevaux, et son couple de 450 lb-pi. 

Pour les puristes, la nouvelle boîte manuelle à 7 rapports supplantera en principe la boîte automatique, qui compte 6 vitesses et permet le changement des rapports grâce aux palettes montées sur le volant. Ces mêmes puristes ne seront certainement pas friands de la nouvelle technologie qui équipe la boîte manuelle et élimine le besoin de faire du talon/pointe afin de maintenir la vitesse du moteur au moment de rétrograder, au grand plaisir des coureurs du dimanche moins habiles. 

La nouvelle Stingray franchit les 0-100 km/h en moins de 4 secondes. L'écran 8 pouces installé derrière le volant peut être configuré en mode touring, sport, et course. Le mode touring priorise la navigation et la consommation de carburant, le mode sport met en évidence le compte-tour, tandis que le mode course affiche la vitesse-moteur par un graphique à barres ainsi qu'un accéléromètre et un chronomètre. 

Un système à bord permet au conducteur de choisir parmi cinq modes de conduite : le touring, pour la conduite normale, le weather, afin d'optimiser la conduite sur chaussée enneigée et mouillée, le mode eco aux fins d'économie de carburant, suivi du mode sport pour une conduite plus sportive, et le mode track pour conduite sur piste. 

Il est possible de choisir 12 différents paramètres pour moduler certaines fonctions comme le degré de réponse de l'accélérateur,  l'antipatinage, les points de changements de vitesse de la transmission, la conduite, et la suspension (modèle Z51 seulement). 

La Corvette Stingray 2014 sera disponible au troisième trimestre de 2013, et les prix de vente seront annoncés à une date ultérieure. 

Voir le vidéo:
Chevrolet Corvette Stingray 1LT 2013
Chevrolet Corvette Stingray 1LT 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article