Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Orgie de puissance chez Dodge en 2021

La marque Dodge nage à contre-courant dans l’industrie, ce qui lui permet de remporter un certain succès, pour ne pas dire un succès certain. Reconnue pour ses modèles offrant beaucoup de performance, la division du groupe FCA (Fiat Chrysler Automobiles) en remet une couche pour 2021 avec des variantes encore plus débridées qu’avant.

Par où commencer ?

Par le mot Hellcat, tiens. Ce dernier, rappelons-le, renvoie au célèbre moteur V8 Hemi de 6,2 litres et 707 chevaux offert par la compagnie. Et bien pour 2021, une variante SRT Hellcat du Durango sera au catalogue. Avec cette puissance, auquel il faut ajouter 645 livres-pieds de couple, le modèle pourra effacer le 0-97 km/h en seulement 3,5 secondes. Dément.

Si le quart de mile vous intéresse, sachez que vous pourrez impressionner la galerie avec un temps de 11,5 secondes, le tout à une vitesse de 290 km/h. Si un ruban d’asphalte assez long se présente devant vous, à la fois pour accélérer et freiner, vous pourrez atteindre 327 km/h.

Dodge Durango SRT Hellcat 2021, avant
Photo : Dodge
Dodge Durango SRT Hellcat 2021, avant

Ça frise le ridicule, c’est clair, mais ça fait aussi friser le poil qui recouvre nos corps. Quel tour de force, quand même ! Pour ceux intéressés par le modèle, sachez que la production ne durera que six mois et ne s’étendra pas en 2022. La raison ? Une question de norme que le véhicule ne pourrait pas respecter à ce moment. Et sachez également qu’il profite d’une foule d’améliorations à la hauteur de son châssis ; il faut bien que les bottines suivent les babines.

Changements esthétiques
Du reste, la gamme Durango subit quelques changements esthétiques, question de la garder au goût du jour. C’est réussi à ce chapitre, mais il ne faudrait pas perdre de vue que le modèle repose sur la même base depuis maintenant 10 ans.

Là où les modifications sont plus intéressantes, c’est à l’intérieur. En fait, on a complètement revu la planche de bord, au point où on a droit au genre de transformations qui accompagnent l’arrivée d’une nouvelle génération. La console est notamment plus orientée vers le conducteur et dans l’ensemble, le design rejoint celui que l’on retrouve avec les modèles Charger et Challenger.

Dodge Durango SRT Hellcat 2021, intérieur
Photo : Dodge
Dodge Durango SRT Hellcat 2021, intérieur

Comme des flocons de neige
Au menu, six variantes vont se côtoyer, soit les SXT, GT, Citadel, R/T, SRT 392 et SRT Hellcat. Et pour ceux qui veulent remorquer, les trois dernières livrées peuvent tracter 8700 livres.

Au total, 11 coloris extérieurs sont proposés, auxquels peuvent être jumelées 6 différentes combinaisons intérieures. Et c’est sans compter les caractéristiques propres à certaines variantes, dont les fameuses bandes contrastantes qui peuvent recouvrir certains modèles. C’est à se demander si deux Durango identiques sortiront de l’usine…

Dodge Durango SRT Hellcat 2021, trois quarts arrière
Photo : Dodge
Dodge Durango SRT Hellcat 2021, trois quarts arrière

Les éditions 2021 du VUS pourront être commandées au cours de l’été et les premiers exemplaires se pointeront à l’automne. Quant à la déclinaison Hellcat, elle pourra être réservée à l’automne et c’est au début de 2021 qu’elle débarquera.

Nous aurons l’occasion de vous revenir avec d’autres détails concernant le Durango. On a l’impression qu’on n’a pas fini d’en parler.

Charger

Dodge Charger SRT Hellcat Redeye 2021
Photo : Dodge
Dodge Charger SRT Hellcat Redeye 2021

Et ce n’est pas tout. Si vous pensiez que Dodge était satisfaite de nous offrir une variante Hellcat du Durango, ce serait mal connaître les penseurs de la division.

Ainsi, pour 2021, il y a du nouveau avec la berline Charger. En fait, cette dernière voit une version SRT Hellcat Redeye s’ajouter à la gamme. Avec 797 chevaux au menu, on repousse encore les limites. Jamais une berline n’a offert ce genre de cavalerie. Le couple, lui, est à 707 livres-pieds.

Côté performance, on parle d’un temps de quelque 3,5 secondes au 0-97 km/h, et de 10,6 secondes au quart de miles. Là aussi, la vitesse maximale est à 327 km/h. Ici aussi, on parle de modifications substantielles sous le capot et au niveau du châssis, le tout pour faire en sorte que la voiture ne s’envole pas à la moindre accélération.

Fait amusant, si on décidait de garder le pied au fond, il ne faudrait que 11 minutes pour vider le réservoir d’essence.

Challenger

Dodge Challenger SRT Super Stock 2021
Photo : Dodge
Dodge Challenger SRT Super Stock 2021

Enfin, pour ce qui est de la Challenger, une nouvelle version SRT Super Stock fait ses débuts pour 2021. Elle va profiter de la carrosserie élargie, question d’accueillir des gommes capables de gérer sa puissance de 807 chevaux. Le temps annoncé au 0-60 mile à l’heure (0-97 km/h) est de 3,25 secondes.

On va s’en tenir à cela pour l’instant, car on pourrait continuer toute la journée pour vous décrire toutes les améliorations et les subtilités apportées aux Charger et Challenger afin de les rendre encore plus voraces et compétentes pour 2021.

Dans les deux cas, les nouvelles versions plus animées sont attendues au début de la prochaine année. On parle déjà de modèles de collection, c’est une évidence.

Dodge Durango SRT Hellcat 2021, profil
Photo : Dodge
Dodge Durango SRT Hellcat 2021, profil
Dodge Charger SRT Hellcat Redeye 2021, avant
Photo : Dodge
Dodge Charger SRT Hellcat Redeye 2021, avant
Dodge Challenger SRT Super Stock 2021, profil
Photo : Dodge
Dodge Challenger SRT Super Stock 2021, profil
Photos :Dodge
Photos du Dodge Durango SRT Hellcat 2021
Photos :Dodge
Photos de la Dodge Charger SRT Hellcat 2021
Photos :Dodge
Photos de la Dodge Challenger SRT Super Stock 2021