Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les jours du moteur V8 sont comptés, selon Dodge

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

On ne vous apprend probablement rien en vous affirmant qu’un jour, les moteurs à essence, à commencer par les V8, pourraient être une chose du passé. C’en est une autre lorsqu’un constructeur qui mise sur ces derniers pour vendre des véhicules en vient à l’affirmer.

C’est ce qui s’est produit la semaine dernière alors que le chef de la direction de Dodge, Tim Kuniskis, a confié au réseau CNBC que les jours de moteurs V8 suralimentés sont comptés. On pense d’instinct au moteur Hellcat, mais aussi à toute autre mécanique du genre qui fonctionne à l’essence.

La performance sera toujours au rendez-vous avec des groupes motopulseurs électriques, mais la sensation ne sera plus jamais la même.

Et cette disparition des moteurs Hellcat d’abord ne sera pas attribuable à une baisse de la demande. Les modèles qui les reçoivent au sein de l’entreprise les Challenger et Charger, continuent de très bien se vendre. Au cours de cinq dernières années, ce sont quelque 50 000 unités équipées de cette mécanique qui ont été vendues, selon Tim Kuniskis.

Il attribue plutôt l’éventuelle disparition des moteurs V8 aux coûts de mise à niveau, en particulier la nécessité de les modifier pour les rendre conformes aux dernières réglementations en matière d’émissions. L’exemple du Dodge Durango SRT Hellcat 2021 est d’ailleurs probant à ce chapitre. Il est proposé cette année, mais pas l’an prochain, car il ne sera plus conforme aux règles qui seront en vigueur (avec ce véhicule).

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Moteur du Dodge Charger SRT Hellcat
Photo : Auto123
Moteur du Dodge Charger SRT Hellcat

Lors de l’entrevue qu’il a livrée à CNBC, Tim Kuniskis a également déclaré que Dodge s’en tiendra à son objectif de « muscle américain » sous la propriété de la nouvelle maison mère Stellantis.

« Le monde entier va se tourner vers l’électrification », a-t-il déclaré. « Le monde entier va y arriver et quand il y arrivera, le prix de cette technologie va baisser ».

Ce n’est pas la première fois que nous entendons parler d’électrification chez Dodge. En 2019, Mike Manley, alors grand patron de FCA (Fiat Chrysler Automobiles), et aujourd’hui à la tête de la division nord-américaine de Stellantis, avait laissé entendre que les moteurs des prochaines Challenger et Charger seraient partiellement électrifiés. Le chef de la direction de Stellantis, Carlos Tavares, a également déclaré que tous les nouveaux modèles lancés par la compagnie seront équipés d’une forme d’électrification.

Le moteur à combustion semble vraiment destiné à l’extinction, que ça plaise ou non. Récemment, GM annonçait qu’elle ne vendrait plus de véhicules à essence en 2035. Nissan y est allé d’une annonce similaire et plusieurs états américains vont dans ce sens. Le Québec s’est déjà engagé dans cette voie.

Bien sûr, il y aura toujours le marché de l’occasion et de la collection, mais rien ne sera plus pareil. Si vous voulez profiter d’un moteur V8, c’est le temps d’y penser.

L’ironie dans tout cela, c’est que les profits réalisés par des firmes comme Dodge avec son moteur Hellcat, ou Ford et GM avec leurs ventes de VUS et de camionnettes à moteurs V8 (on retrouve au volume plus de V8 chez GM que chez Ford) contribuent à financer le virage électrique que ces entreprises doivent se payer.

Ram 2500 Power Wagon 2021
Photo : Ram
Ram 2500 Power Wagon 2021