Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge vise dans le mille

Dodge vise dans le mille

Par ,

Montréal, Québec – Je contemple une Dodge Dart 2013 entourée de plusieurs sculptures modernes au beau milieu d'une immense galerie d'art. Elle pique ma curiosité tout en me rendant un peu confuse.

Tout d'abord, je dois dire qu'il s'agit d'une très belle voiture. Je félicite les designers pour leur travail – et pour ne pas avoir cherché à reproduire un bouledogue ou quelconque autre bête. Le faciès résolument moderne de la Dart se veut aussi joli qu'agressif, tandis que les feux arrière rappellent la Challenger. Il en résulte une berline d'entrée de gamme dont le look et le cachet lui donnent une image de voiture plus luxueuse.

D'où vient ma confusion? Voyez-vous, les compagnies automobiles américaines comme Dodge et Chrysler (Ford aussi, mais dans une moindre mesure) ont toujours vanté la nature purement américaine de leurs produits, et ce, avec une grande fierté. La crise de 2008-2009 a été très dure pour elles, mais elles se sont relevées et peuvent aujourd'hui se tenir la tête haute. Pensons aux nouveaux modèles de Chrysler et à son slogan « Imported from Detroit ».

Dodge Dart 2013 vue 3/4 avant
Photo: Miranda Lightstone

Dans le mille
Au fil des ans, nous avons enduré les Dodge Neon et Caliber. Je dis « enduré » parce que, à mon humble avis, ces deux voitures n'auraient jamais dû voir le jour. Certes, plusieurs conducteurs y ont trouvé leur compte, mais il ne s'agissait pas de bons véhicules au sens où nous, journalistes automobiles, l'entendons.

Dodge y va donc d'une troisième tentative de lancer une compacte qui s'imposera sur le marché et suscitera le respect du public. La juge que je suis s'exclame : bull's eye!

Abordable (à partir de 15 995 $) et bien équipée, la Dodge Dart 2013 se veut une excellente alternative aux joueuses déjà établies que sont les Civic, Cruze et Corolla. Ma boule de cristal me dit qu'elle ne peut rater son coup. Voici pourquoi je crois autant en ses chances :

Dodge a bien fait ses devoirs. Tout a été pensé de façon à plaire à la génération Y (dont je fais partie) : le design intérieur, qui offre une instrumentation personnalisable; la carrosserie, issue de la même écurie que la nouvelle Viper 2013; et même les publicités télé, à la fois amusantes et convaincantes. D'ailleurs, l'équipe du design de la Dart se compose largement de représentants de la génération Y, nés de parents baby-boomers au cours des années 1980 et du début des années 1990.

La Dodge Dart 2013 n'offre pas la meilleure conduite au monde. J'ai trouvé la course de la pédale d'embrayage un peu trop longue, tout comme la distance entre les rapports. Je n'ai pas aimé non plus le manque de soutien des sièges. Enfin, si le moteur turbocompressé MultiAir de 1,4 L permet de s'amuser (le son d'échappement au démarrage s'apparente même à celui d'un muscle car), le moteur Tigershark de 2,0 L ne m'impressionne pas.

Qu'à cela ne tienne, la Dart fera un malheur. Pas de doute, il s'agit d'un produit de qualité.