Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Drifting Pro: Pat Cyr s'impose à l'Autodrome St-Eustache (+photos)

Drifting Pro: Pat Cyr s'impose à l'Autodrome St-Eustache (+photos)

Par ,

C’est devant des estrades remplies que Pat Cyr sort grand gagnant de la deuxième manche du DriftMania tenue samedi dernier le 16 juin à l’autodrome St-Eustache. La foule ne pouvait demander un meilleur spectacle; une compétition exigeante pour tous les pilotes.

Qualifié premier, Cyr s’approprie le circuit tout au long de la journée; il suit la ligne exigée par les juges et découpe les points de repère au couteau. L’Ontarien rencontre sont premier vrai adversaire en Top 4, Mike Pollard, connu pour ses tandems agressifs et serrés. Pat obtient néanmoins la victoire en gardant son sang-froid devant Pollard qui commet une erreur.

La finale, Cyr contre Landreville, fut l’une des plus spectaculaires de l’histoire du DMCC. Ces noms inspiraient à eux seuls une bataille légitime sachant qu’aucun n’allait laisser facilement filer cette victoire.

Le premier affrontement mit le public hors de lui; la foule cogne sur les estrades métalliques résonnant ainsi à travers tout l’Autodrome et une ronde supplémentaire est demandée. C’est alors que Landreville percute violemment le mur du premier secteur, laissant la voiture glisser sur son châssis durant une bonne distance avant de s’arrêter enfin face à l’estrade du fond.

Drifting Pro
Photos: Antoine de Cardaillac

Marc, indemne, grimpe sur le toit de sa voiture, levant les bras vers le ciel. Sous le tonnerre que produisait la foule, Pat Cyr en sort vainqueur.

Marc Landreville a électrisé l’Autodrome durant toute la journée. Qualifié deuxième et connu pour ses tandems sans pitié, il impose sa conduite jusqu’à la finale. Le pilote revient en force après un premier événement décevant dû à un problème mécanique; la foule attend beaucoup de lui cette année et il figure comme un favori du championnat.

La troisième position est remportée par l’Américain Mike Pollard après une victoire contre le champion Pro-Am 2011, Tomy Boisvert-Bellemare. Le pilote remporte pour une seconde fois cette année le prix de la vitesse d’initiation la plus rapide; c’est cette rapidité qui lui permet de mettre beaucoup de pression sur ses adversaires en les suivant de près tout le long du parcours.

On remarque une corrélation dans le pilotage des finalistes où un parcours parfaitement exécuté ne suffit plus. Le niveau de pilotage atteint maintenant le jeu psychologique; si l’on espère obtenir la victoire, il faut compter sur les erreurs de concentration de l’adversaire en appliquant le plus de pression possible.

Cyr, Landreville et Pollard sont des plus agressifs sur le tracé et sont prêts à sacrifier des éléments jugés pour faire commettre des erreurs aux autres. Il semble que cette pratique convient bien au mode de fonctionnement des jugements où des erreurs sont fatales à la compétition.

Bien que la journée semblait idéale, la compétition ne promettait guère durant les qualifications; certains pilotes ont eu droit à une troisième chance afin d’avoir un assez grand nombre de pilotes qualifiés. Cette chance a permis à Tomy Boisvert-Bellemare, malgré une 14e position en qualification, de se glisser jusqu’à la quatrième position, s’imposant contre Bradley Carlton et Éric Paradis.

Un grand nombre de spectateurs étaient présents sous le soleil, participant aux nombreuses activités organisées au courant de la journée; des kiosques comme celui de Scion Canada, permettait aux personnes présentes d’essayer leurs produits.

La prochaine étape aura lieue en Ontario au circuit de Mosport (Bowmanville) le 1er juillet prochain. Le circuit, étroit et délicat, est très technique et présente un spectacle souvent différent des autres circuits conventionnels. Aura-t-on droit à un nouveau vainqueur ?


Gallerie de l'article