Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: La finale du championnat se joue ce week-end à Hockenheim

DTM: La finale du championnat se joue ce week-end à Hockenheim

Par ,

Si le titre pilotes est déjà assuré pour Mike Rockenfeller (Audi) depuis Zandvoort, le titre des constructeurs sera l’objet d’une lutte intense entre Audi et BMW.

La saison 2013 de DTM touche (déjà) à sa fin. Comme de coutume, c’est Hockenheim qui accueillera la manche finale du championnat, après avoir accueilli la course d’ouverture en avril.

DTM Hockenheim 2013
Mike Rockenfeller, Audi (Photo: DTM)

L’ambiance devrait être moins électrique qu’il y a un an, lorsque Gary Paffett (Mercedes) et Bruno Spengler (BMW) se disputaient le titre séparés par quelques points, avec la victoire finale du Québécois. En effet, auteur d’une saison marquée par la performance et la régularité, Mike Rockenfeller (Audi) s’est déjà assuré, à l’issue de la course de Zandvoort, le titre 2013.

Derrière le pilote allemand, titré pour la première fois de sa carrière, le Brésilien Augusto Farfus (BMW) est lui aussi hors de portée pour la deuxième place finale.

Toutefois, la dernière place du podium sera en revanche très convoitée, avec quatre pilotes se tenant en quatre points (dans l’ordre) : Christian Vietoris (Mercedes), les Canadiens Robert Wickens (Mercedes) et Bruno Spengler (BMW) ainsi que Gary Paffett (Mercedes), auxquels on rajoutera Mattias Ekström, qui pourrait coiffer tout le monde avec un peu de réussite.

DTM Hockenheim 2013
Augusto Farfus, BMW (Photo: DTM)

L’enjeu majeur de cette finale à Hockenheim sera l’attribution du titre constructeur. Après avoir tout raflé en 2012 (titres pilote, constructeur et équipe avec le Team Schnitzer), BMW a connu une saison plus difficile, mais reste en lice pour conserver sa couronne.

La firme bavaroise occupe toutefois le deuxième rang derrière Audi, mais huit petits points seulement séparent les deux équipes avant dimanche, alors que Mercedes est larguée après deux week-ends très difficiles à Oschersleben, puis surtout à Zandvoort (deux petits points de marqués seulement aux Pays-Bas).

Quant aux deux pilotes canadiens, Robert Wickens et Bruno Spengler, ils auront à cœur de terminer sur une bonne note. Après une saison 2012 mémorable, qui l’a vu décrocher le titre DTM pour la première fois de sa carrière, Spengler connaît l’une de ses saisons les plus difficiles.

DTM Hockenheim 2013
Christian Vietoris, Mercedes-Benz (Photo: DTM)

Après un bon début de saison (il occupait même la première place du championnat après sa victoire lors de la troisième manche en Autriche), le Québécois a commencé à marquer le pas au Lausitzring en juin, avant de connaître une série de quatre résultats nuls d’affilée lors des quatre dernières courses.

En cause : des performances en retrait de sa BMW M3 (surtout lors des longs relais), mais aussi des incidents inhérents aux courses en milieu de peloton. On se souviendra notamment de l’accrochage à Oschersleben avec son compatriote Wickens. Bruno Spengler voudra terminer sur une bonne note à Hockenheim, et aider son équipe à conserver son titre.

De son côté, Robert Wickens voudra lui aussi conclure sur un bon résultat. Le pilote de Toronto, qui pilote une Mercedes C-Coupé, conclut sa deuxième saison en DTM, qui l’a vu signer ses premiers podiums, et même une victoire brillante sur le Nürburgring.

L’accrochage avec Spengler à Oschersleben l’a empêché de disputer sa chance jusqu’au bout pour le titre, mais Wickens voudra arracher la troisième place au championnat pilote, et terminer meilleur pilote Mercedes, lui qui reste sur deux résultats nuls.

Soulignons qu’Auto123.com sera présent au Hockenheimring ce week-end pour assurer la couverture en direct de la dernière course de la saison 2013.