Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Spengler 4e, mais course difficile pour le Québécois

DTM: Spengler 4e, mais course difficile pour le Québécois

Par ,

Hockenheim, Allemagne - La course d'ouverture du DTM vient juste de se terminer. Une foule de 93 000 spectateurs a assisté à une parade des Audi A4 qui n'ont jamais été inquiétées. Les Mercedes ont donc été dominées outrageusement par les Audi, en essais, en qualification et en course. Le Québécois Bruno Spengler termine 4e, mais « par la peau des dents »...


Les nuages gris étaient encore présents ce matin, et la pluie menaçait. La météo prévoyait même des averses à l'heure du départ de la course. On allait peut-être avoir droit à des conditions changeantes, exigeant aux équipes de passer des pneus lisses aux pneus pluie, et vice-versa, durant l'épreuve de 37 tours.

Heureusement, le soleil a montré le bout de son nez juste avant le feu vert. Spengler a pris un bon départ depuis la 3e place et a maintenu sa position. Mais dès le 5e tour, il s'est mis à perdre du temps, beaucoup de temps, sur les meneurs, Mattias Ekström et Timo Scheider. De l'ordre de 5 à 6/10e de seconde au tour.


Durant son deuxième ravitaillement obligatoire, Bruno a perdu une autre place et à son retour en piste, il a dû composer avec le retour de Martin Tomczyk (Audi), qui effectuait une solide remontée. Durant les 15 derniers tours, les deux voitures ont roulé pare-chocs à pare-chocs. Spengler était sous une pression énorme. Mais il a résisté. C'est plutôt Tomczyk qui a craqué, ratant son freinage au bout de la longue ligne droite. Il faut donner tout le crédit à Tomczyk qui a tout fait pour ne pas percuter la Mercedes de Spengler.