Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

DTM: Une course pour un titre pour Bruno Spengler

DTM: Une course pour un titre pour Bruno Spengler

Par ,

Bruno Spengler (Mercedes Classe C) aborde la dernière manche du championnat DTM, à Shanghai, avec trois points d’avance. Est-ce que ce sera suffisant pour décrocher le titre dimanche prochain ?

Pour la première fois, un Canadien pourrait être titré en DTM. Bruno Spengler, dépossédé de la première place du championnat à Hockenheim – bris de suspension et victoire de Paul Di Resta -, a repris la main lors de l’avant-dernière manche de la saison, à Adria, où il s'est classé 3e alors que Di Resta n'a marqué aucun point.

Le Québécois compte maintenant trois points d’avance sur Di Resta, avant la manche finale à Shanghai, et neuf sur Gary Paffett. Tout se jouera donc entre les trois pilotes Mercedes.

Mathématiquement, une deuxième place serait suffisante pour Spengler, même en cas de victoire de Di Resta, mais ce résultat est loin d’être acquis, et il faudra également garder un oeil sur les Audi, qui ont signé leur retour aux avants postes avec la victoire de Timo Scheider lors de la dernière manche à Adria.

Tout est donc possible à Shanghai, un tracé en ville à parcourir 60 fois, et qui s’annonce piégeux comme tout circuit urbain qui se respecte.

« Je me réjouis énormément de courir à Shanghai, a expliqué Spengler à auto123.com. Ce sera un peu l’inconnu, un circuit nouveau pour tout le monde. Ce sera également ma première course outre-mer avec le DTM.

« Quant au tracé à proprement parler, il est difficile de savoir à quoi s’attendre. Ce que l’on peut déjà dire en revanche, c’est que la piste, qui n’est pas permanente puisque nous roulerons dans les rues de la ville, sera très sale au début.

« Il y aura une grosse différence entre les temps des premiers essais libres et ceux des qualifications. La difficulté sera de trouver les meilleurs réglages assez rapidement dès le vendredi.

« J’aborderai cette course comme je l'ai fait pour toutes les autres manches de la saison. Certes, il s’agit de la finale, et le titre est en jeu, mais je ne changerai rien à ma façon de travailler.

« Je donnerai mon maximum, et il s’agira de marquer le plus de points possible à l’issue des 60 tours de la course. Puis, nous ferons les comptes au championnat pour la dernière fois de la saison ».