Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

EcoRandonnée, Jour 2 - la suite

Fin inusitée de la deuxième journée Par ,

Je vous ai laissés un peu après l’heure du lunch de la deuxième journée (la première de la grande tournée). Selon mon horaire (et suite à ma demande), je devais conduire la nouvelle Chevrolet Bolt de Fredericton à Saint-John. Cependant, lorsqu’est venu le temps de partir, les organisateurs ont craint que la charge totale n’avait pas été atteinte lors de la recharge et que l’autonomie puisse être trop serrée. J’ai donc dû attendre que l’on trouve des bornes publiques (il y en avait pas loin du restaurant et elles étaient libres) avant de partir.

Ironiquement, la seule autre auto électrique à faire le parcours, la Nissan Leaf était aussi dans la même situation. Elle était attribuée à mon grand ami Jim Kerr, journaliste de Saskatoon et nous avons décidé de « traîner » un peu au resto avant de partir. Avec presque une heure de retard, nous avons pu prendre la route Transcanadienne (bien après le reste du groupe) et filer vers notre hôtel de Saint-John tout en modérant notre vitesse sur l’autoroute. 

Finalement rendu à bon port, après avoir roulé à 100 km-heure sur la Transcanadienne, il restait un peu moins de 30 kilomètres de réserve à la Leaf et plus d’une centaine à la Bolt (après avoir parcouru 111 kilomètres). Résultat final pour la Bolt, l’auto accusait une « consommation » de 14 kW aux 100 kilomètres. Demain, vendredi, sera la troisième et dernière journée de ce programme alors que je conduirai un VUS Mitsubishi Outlander PHEV, un petit Mazda CX3 et la Honda Clarity Plug In (enfichable).

Lisez également:

L'Écorandonnée 2018, jour 1

L'écorandonnée 2018, jour 2

 

Ironiquement, les deux seules voitures strictement électriques de l’ÉcoRandonnée ont demandé une charge de dernière minute.
Ironiquement, les deux seules voitures strictement électriques de l’ÉcoRandonnée ont demandé une charge de dernière minute.
Ouf! Enfin rendus à l’hôtel avec un peu de réserve d’électricité…mais surtout avec moins d’inquiétude!
Ouf! Enfin rendus à l’hôtel avec un peu de réserve d’électricité…mais surtout avec moins d’inquiétude!