Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Cette camionnette Toyota 1993 est à vendre et elle n’a roulé que 135 km

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Dans l’univers de la voiture ancienne, ce qui vaut le plus cher, c’est la rareté. Oui, certains véhicules font grimper les enchères simplement en raison de leurs noms, mais plus ils sont rares, plus ils se vendent cher.

Et un des éléments qui assurent la rareté d’un produit, c’est son état, plus particulièrement son bas millage ou kilométrage, selon le cas.

Et bien il sera difficile de faire mieux que cette camionnette Toyota 1993 qui est présentement à vendre sur le site eBay ; elle n’a que 84 miles au compteur, soit 135 km.

Oui, 135.

Bonne nouvelle pour les habitants de l’est du pays, le véhicule se trouve dans l’État du New Hampshire. La moins bonne nouvelle, c’est que les mises ont déjà dépassé les 42 000 $ et que le tout se termine un peu plus tard aujourd’hui ; il vous faudra faire vite.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Camionnette Toyota 1993, fig. 2
Camionnette Toyota 1993, fig. 2

Le modèle est bien sûr l’ancêtre du Tacoma. À l’époque, son nom officiel était simplement « Truck ». Cet exemplaire particulier a été acheté neuf à Gorham, au New Hampshire. Il a été ramené au domicile de son propriétaire, puis remisé. Pendant 28 ans. Ce sont du moins les informations qui sont partagées par le propriétaire actuel, le deuxième, celui qui va assurément faire un coup d’argent avec la vente de ce modèle.

Ce qu’on aimerait savoir, c’est pourquoi le véhicule n’a jamais été conduit. Les histoires de la sorte sont légion et chacune est toujours savoureuse.

La version est dotée d’un empattement court, d’un moteur 4-cylindres, et il s’agit d’une édition Deluxe. Le modèle aurait été plus intéressant avec le 6-cylindres qui était offert à l’époque, mais on peut se réjouir de deux choses ; la présence de la traction intégrale, mais surtout, d’une boîte manuelle à cinq rapports.

Malgré son faible kilométrage, le temps a laissé quelques traces, mais si peu. C’est notamment le cas avec un peu de rouille de surface sur de nombreux éléments du dessous de caisse. Il y a trois bosses sur le côté gauche, dues à quelque chose qui est tombé contre le rebord de la caisse pendant le remisage. La roue de secours a également disparu au fil du temps. La batterie, le réservoir d’essence, la pompe à essence et le collecteur ont été sagement remplacés avant de démarrer le moteur afin de ne pas encrasser le système.

Autrement, il est difficile de trouver des défauts à ce camion. L’état de la peinture et de l’intérieur reflète bien le fait que ce véhicule n’a pas été utilisé.

À combien partira cette camionnette extraordinaire ? Les paris sont ouverts.

Camionnette Toyota 1993, fig. 3
Camionnette Toyota 1993, fig. 3