Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Endurance: Coup d'oeil au sport prototype LMP1 ultra léger d'Audi

Endurance: Coup d'oeil au sport prototype LMP1 ultra léger d'Audi

Par ,

Forte de 15 ans de recherche et de développement, Audi maîtrise la réduction du poids de ses bolides d’endurance de classe LMP1.

Audi R18 Le Mans
Photo: Audi Motorsport

Depuis 1999, l’abaissement du poids a obsédé les ingénieurs d’Audi dans leur conception des voitures de type Le Mans Prototype. L’utilisation massive de fibre de carbone a permis de réduire le poids tout en augmentant la sécurité du pilote.

La première voiture LMP1 d’Audi, la R8R de 1999, possédait déjà une monocoque en fibre de carbone. Depuis, son poids n’a cessé de baisser.

Audi R18 Le Mans
Le châssis monocoque en carbone. (Photo: Audi Motorsport)

L’adoption d’une voiture couverte a obligé l’emploi d’une plus grande quantité de matériel, mais Audi a réussi à réduire de près de moitié le poids de sa monocoque entre 1999 et aujourd’hui, tout en réussissant les tests d’écrasements obligatoires de la FIA.

Audi est aussi parvenu à accroître la rigidité en torsion de la monocoque, en dépit d’une réduction de poids de près de 50%.

Audi R18 Le Mans
Le moteur V6 TDI Audi. (Photo: Audi Motorsport)

Le moteur V6 est boulonné directement à l’arrière de la coque, et le caisson de la transmission est aussi un membre à part entière de la voiture qui assure sa rigidité. Fabriqué depuis 2012 en fibre de carbone, ce caisson, ultra léger, incorpore les points d’attache de la suspension arrière.

Outre ces réalisions majeures, de petits détails contribuent à la réduction du poids de la voiture. L’accélérateur, fait en fibre de carbone depuis l’époque de la R10 TDI, est beaucoup moins lourd que l’ancien, fait en aluminium.

De plus, la batterie au lithium-ion, adoptée avec la T15 TDI de 2009, fait économiser 7 kilos en comparaison à une batterie standard.

Audi R18 Le Mans
Le caisson de transmission fait en carbone. (Photo: Audi Motorsport)