Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Entrevue avec Dave Mondragon

Entrevue avec Dave Mondragon

Par ,

Dave Mondragon est le dernier président de Ford Canada, et c'est un homme de passion et de vision. J'ai eu l'occasion de discuter avec lui au Salon international de l'auto de Vancouver. Il devint évident dès ses premiers mots que Dave est une personne énergique, attachante et tournée vers l'avenir.


Vu le climat économique mondial et l'orage affligeant l'industrie automobile nord-américaine, je lui ai demandé comment Ford prévoyait augmenter la confiance des consommateurs envers ses produits.

Dave m'a alors expliqué comment Ford avait entamé sa transformation il y a trois ans afin de trouver la taille parfaite qui lui permettrait de mieux résister à la tempête économique, fermant 17 usines de fabrication à l'échelle mondiale. Cette nouvelle souplesse a permis au géant de s'adapter rapidement et facilement aux marchés et aux attentes changeants.

En vertu de cette « transformation », bientôt toutes les voitures de tourisme Ford afficheront ou seront en voie d'afficher la meilleure cote de consommation de leur catégorie à mesure que la multitude de programmes d'ajustement avance. Ford se tourne vers l'avenir afin d'assurer que ses produits répondent aux besoins et aux désirs des consommateurs, et nous savons tous que la faible consommation et la diminution de l'empreinte environnementale jouent un grand rôle dans le processus décisionnel des acheteurs d'aujourd'hui.

L'engagement de Ford envers ces idéaux ainsi que la qualité a permis à ses nouveaux véhicules tel le Flex d'atteindre un taux de conquête de 50 %, c'est-à-dire que la moitié de ses acheteurs délaissent une autre marque au profit d'un produit Ford. Peut-être encore plus impressionnant est le fait que depuis quatre mois, Ford a détrôné Toyota.

Malgré cette victoire récente, Dave sait que l'industrie automobile en général bat de l'aile. On dit qu'au Canada elle compte pour 20 % de l'économie, la vitalité de ce secteur est donc essentielle à la santé économique générale du pays.

Sachant que Dave allait bientôt proposer un programme de recyclage de véhicules au gouvernement canadien, je lui ai demandé comment un tel programme profiterait aux consommateurs. Il m'a expliqué que le modèle proposé serait suffisament étoffé pour qu'il soit véritablement avantageux pour les propriétaires de vieux véhicules polluants de les mettre au rancart afin d'acheter un modèle neuf plus efficace et moins polluant.

La récompense n'a certes pas encore été annoncée publiquement, mais le programme est très porteur pour l'environnement et l'industrie automobile. Reste à évaluer l'enthousiasme des contribuables pour endosser une telle campagne. Fondamentallement, selon Dave Mondragon, il existe des principes très solides en faveur d'un programme de recyclage, qui sera bénéfique pour tous les Canadiens et qui réveillera une économie revitalisée.

Reste à voir si le gouvernement canadien adoptera un programme incitatif de recyclage à l'appuie de l'industrie automobile, mais au nom de Ford Canada, Dave poursuivra un autre effort de transformation, celui-ci destiné à faire de la proposition de recyclage une réalité.
photo:Ford