Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Environnement et nettoyage : les produits Sans-ZO

Environnement et nettoyage : les produits Sans-ZO

Par ,

Les spécialistes vous le diront tous, le nettoyage d'une voiture requiert de longs soins, de bons produits et une patience d'ange. Surtout si vous effectuez le travail vous-mêmes. Mais une mauvaise manipulation, ou un produit inapproprié, ne vous garantiront pas les résultats voulus.


Et parce que la plupart de ces produits sont puissants, ils sont nocifs pour l'environnement, et nécessitent une installation avec eau courante et beaucoup, beaucoup d'espace.

En matière d'espace, il n'y a malheureusement rien à faire. Mais en matière d'installation et de produits, une solution existe, peut-être, pour combler la lacune : le nettoyant Sans-ZO.

Conçu pour être peu nocif pour l'environnement, le nettoyant Sans-ZO s'utilise, comme son nom l'indique, sans intervention d'eau extérieure. Et parce que l'entreprise se veut verte et moderne, elle a accepté de verser 1% de ses profits à des organismes non gouvernementaux qui interviennent justement pour assurer une saine distribution de l'eau potable partout au monde.

Mais un tel produit peut-il vraiment nettoyer votre voiture? Rien de mieux qu'une bonne petite mise à l'épreuve par les photographes de Auto123.com, qui doivent souvent composer avec des conditions difficiles, des endroits peu commodes d'accès, et des voitures au lustre douteux.

Boue et poussière
Le test s'est déroulé au cours de quelques séances photos, sur des véhicules de toute taille et de toutes les teintes. Mieux encore, il s'est aussi effectué par toutes sortes de température, pour tester la résistance du produit aux rayons du soleil aussi bien qu'aux gouttes de pluie les plus insistantes.

Premier constat : il faut y mettre le temps. Le Sans-ZO s'applique manuellement avec un petit pulvérisateur, et demande une grande attention. On doit aussi travailler par petites sections seulement, ce qui exige une grande minutie, et beaucoup de patience.

Second constat : il faut absolument utiliser le chiffon de microfibres fourni avec le produit. Or, en cas de saletés excessives, le chiffon s'encrasse et ne fournit plus la qualité requise, laissant de profonds résidus.

Il faut tout de même avouer que pour les besoins de la cause, et pour un nettoyage en surface, le produit s'est avéré d'une grande efficacité. Il a permis de faire reluire sans trop de travail les bas de caisse salis, ou les capots empoussiérés par quelques kilomètres de routes secondaires.

Même en plein soleil, le Sans-ZO réussissait à fournir à la tâche, mais il fallait cependant se hâter : aussitôt sec, il devient plus difficile à déloger et laisse, comme la plupart des produits et comme un cirage conventionnel, un cerne bariolé.

Bon point cependant, on peut utiliser le Sans-ZO sans hésitation sur des plastiques, même les plus mats, sans crainte de voir apparaître des cernes blanchâtres impossibles à déloger.

Peu coûteux (on le retrouve chez plusieurs revendeurs à moindres frais), sain pour l'environnement et même généreux pour la cause, le Sans-ZO est certes une alternative intéressante pour petits dépannages, en autant que le véhicule ne soit pas couvert de boue. Quoique certaines mentalités soient difficiles à changer, Sans-ZO constitue un produit soucieux de l'environnement de demain.

Vous pouvez vous procurer les produits Sans-ZO dans leur boutique en ligne.
photo:Matthieu Lambert
Gallerie de l'article