Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Espionnage chez Renault : les trois cadres exonérés, mais la saga continue

Espionnage chez Renault : les trois cadres exonérés, mais la saga continue

Par ,

Après avoir porté plainte contre et congédié trois de ses cadres dans une affaire d'espionnage digne d'un James Bond, la justice française a conclu que les accusations déposées par Renault n'étaient pas fondées. Cependant, cette décision ne mettra pas fin à l'histoire, car le procureur en chef Jean-Claude Marin a avoué que les enquêteurs suivent maintenant une nouvelle piste voulant qu'un autre employé ait délibérément blâmé les trois administrateurs sans motifs valables.

Patrick Pélata et Carlos Ghosn (Photo: Renault)

Réagissant à ce revirement de situation, le président et chef de l'entreprise Carlos Ghosn ainsi que le directeur de l'exploitation Patrick Pélata ont émis un communiqué dans lequel ils offrent leurs plus sincères excuses et où ils se sont engagés à dédommager les trois hommes et de rétablir leur honneur aux yeux du public. Ils ont aussi annoncé leur intention de les rencontrer personnellement et ce, le plus tôt possible.

Une réunion extraordinaire du conseil d'administration de Renault a également été convoquée par M. Ghosn aujourd'hui. Le huis clos pourrait bien mener à des mesures disciplinaires contre ceux qui ont été impliqués dans cette affaire. Déjà, les procureurs de la couronne ont déposé une plainte contre le responsable de la sécurité de la compagnie Dominique Gevrey. Son enquête aurait été à la base de toute cette saga.


Source: Automotive News