Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Jeep Wrangler Sahara Unlimited 2018 : Que du positif

Je me souviens parfaitement, lorsque j’étais jeune adolescente, du sentiment de liberté que j’éprouvais lors de mes balades à bord du Jeep Wrangler YJ 1989 de mon beau-frère. Les folles expéditions dans la boue, les bras dans le vent, la musique dans le fond. Je me souviens aussi du froid glacial à bord en hiver, du bruit du vent sur le toit en toile, du « son » du moteur 4,2 litres, de la quantité non négligeable d’huile qu’il faillait lui ajouter à l’occasion, du long bras de levier de vitesses vissé directement dans le plancher et de biens d’autres petits détails pas toujours réjouissants.

À l’époque, on s’amusait à parcourir les routes glacées en hiver à la recherche d’autres automobilistes coincés dans les fossés, histoire d’aller les aider pour pouvoir ensuite nous réjouir des prouesses du Wrangler. Je me souviens de la satisfaction ressentie suite à nos virées d’entraide, comme si c’était hier ! J’ai également en mémoire les (très) longues trails sur piste en été avant d’arriver épuisé à notre destination.
 
Quand je repense au Wrangler de cette époque, ce qui me vient naturellement en tête, c’est d’abord que ça brassait et pas à peu près, et que j’adorais ça ! N’ayant jamais connu d’expérience semblable à bord d’aucun autre véhicule par la suite, je comprends aujourd’hui que le Wrangler, à travers 75 années d’évolution, est et sera toujours unique. Il est d’une autre espèce, il a son propre code génétique. Il a en effet été essentiellement conçu pour une utilisation hors route.

Quand on prend le temps de fouiller un peu dans les archives de l’industrie automobile, on découvre que le Wrangler est le descendant de ces Jeep qui ont aidé à repousser les régimes totalitaires en Europe et en Asie pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Photo : K.Lajoie

Mais qu’en est-il de l’avenir ? Je n’y vois rien dans une boule de cristal, je ne révélerai donc rien d’extraordinaire ici. Cela dit, j’ai eu la chance de conduire le Jeep Wrangler modernisé d’aujourd’hui. Ça, je peux vous en parler ! Il a en effet été complètement redessiné pour 2018, et on parle d’un véhicule en tous points amélioré.  Voici de quoi il retourne :

Le Wrangler est un véhicule qui n’a pas changé de style dans ses 75 ans d’existence. C’est d’ailleurs le seul véhicule à ce jour qui est resté authentique de ce côté. L’ancien Wrangler était charmant, malgré sa lenteur et son manque de raffinement. Les ingénieurs du nouveau modèle 2018 ont réussi à faire quelque chose d’extraordinaire ! Ils ont su l’adapter à la vie d’aujourd’hui, à le moderniser, sans pour autant lui enlever ce qui le rend légendaire.

On constate donc plus de robustesse, plus de confort, une meilleure consommation de carburant (même si on ne peut toujours pas affirmer qu’il soit économique à la pompe), de nouveaux moteurs évolués, de nouvelles options, et plus de caractéristiques de sécurité et de technologies. On se retrouve devant un véritable Jeep mais qui propose une conduite plus souple et qui pardonne plus facilement.

Donc la jeune maman de bientôt deux enfants comme moi a découvert un véhicule qui pourrait parfaitement remplir son mandat au quotidien avec son nouveau côté plus civilisé, mais qui reste capable de véritables prouesses hors route et en toutes saisons. Je l’ai adoré !

Photo : K.Lajoie

L’extérieur
Cette 8e génération de l’emblématique 4X4 gagne d’abord en volume de fenestration, surtout à l’arrière où la fenêtre est plus large. Grâce à une ceinture de caisse plus basse qui a permis l’installation de plus grandes vitres, on voit très bien de l’intérieur.

La version Sahara Unlimited que j’ai essayée est selon moi la plus élégante proposée cette année, avec son chrome et ses jantes habillées, tandis que la version Rubicon propose un look plus agressif, plus sportif avec des arches de roues élargies pour accueillir des pneus de 33 pouces de série.

On a réduit la masse du véhicule en utilisant de l’acier haute résistance pour la confection du châssis, qui est toujours monté en échelle, et plusieurs composantes de la carrosserie sont en aluminium (portières, capot, hayon arrière et cadre du pare-brise).

Photo : K.Lajoie

Les ingénieurs ont quand même réussi à lui retirer quelque 90 kilos tout en lui ajoutant de la rigidité, ce qui améliore directement la consommation de carburant et l’agrément de conduite. Les Sahara et Rubicon embarquent aussi des phares et antibrouillards à DEL en option qui franchement, procurent un éclairage des plus vifs. J’ai beaucoup aimé l’excellente visibilité de soir à bord du Wrangler.

Le nouveau toit escamotable Sky One-Touch à commande électrique livrable en option permet de rabattre le toit en toile pleine longueur en poussant simplement un bouton, ce qui n’a jamais été vue sur un modèle Jeep, et qui est vraiment pratique selon moi. Il existe des dizaines de combinaisons de portières, toit et pare-brise. Il est tout à fait possible de se construire un Wrangler à son image, c’est amusant !

Il se démonte aussi plus facilement qu’avant ! On peut enlever les portières, abaisser le pare-brise, retirer le toit amovible, et c’est d’autant plus facile cette année pour le toit rigide. Saviez-vous que pour retirer le pare-brise de l’ancien modèle, il fallait retirer 28 boulons ? Le nouveau modèle 2018 permet de le faire en n’en retirant que 4 !

Photo : Jeep

L’intérieur
L’habitacle du Wrangler est beaucoup plus raffiné qu’avant, et encore une fois, les ingénieurs ont fait un travail exemplaire pour conserver l’ADN du véhicule. Ils ont utilisé de meilleurs matériaux pour la confection de l’ensemble de l’intérieur, surtout dans les grosses versions. Curieusement, la version Sport de base propose encore des fenêtres à ouverture manuelle… mais on peut se dire que c’est acceptable pour un Wrangler.

Le bloc central épuré et l’ajout du démarrage à bouton-poussoir ne sont pas de trop dans la transformation du Wrangler.

Le dégagement pour les jambes et la tête à l’avant est très bien, on est assis très confortablement dans le Sahara Unlimited. Je ne suis pas prête à attribuer la même note de confort que celle que j’attribue à un VUS moderne, il manque un peu de rembourrage aux sièges pour qu’ils puissent épouser naturellement les courbes du corps, mais pour un Wrangler, c’est encore une fois du jamais vue.

Le Sahara Unlimited est une version à 4 portes, j’ai donc pu essayer la banquette arrière sans trop de problèmes, même enceinte de 8 mois. L’accessibilité est excellente, mais le dégagement pour les jambes à l’arrière reste quand même restreint. Mon enfant de deux ans assis dans son siège d’auto manquait un peu d’espace pour ses petits pieds lorsque mon conjoint s’installait du côté passager à l’avant.

Photo : Jeep

Le coffre est relativement petit et la porte à ouverture horizontale est toujours aussi peu pratique dans les espaces de stationnement restreints. Mais bon… l’intérieur du Sahara Unlimited est définitivement haut de gamme, sans être luxueux. Un point à souligner aussi est certainement le bruit dans l’habitacle lorsque le véhicule est en roulement. C’est mieux qu’auparavant, mais même avec le toit rigide, le Wrangler reste bruyant.

L’ensemble de l’œuvre est également supérieur aux anciens modèles en termes de technologies. La planche de bord rectiligne est des plus fonctionnelles, et les commandes sont bien placées. Trois dimensions d’écran nous sont proposées cette année (5,7 ou 8,4 pouces). Les technologies Apple CarPlay et Android Auto sont aussi disponibles avec les 2 plus gros écrans, ainsi que le système Uconnect de 4e génération.

Motorisation
D’abord, on retrouve le bon vieux V6 Pentastar de 3,6 litres avec comme puissance 285 ch et 260 lb-pi de couple (il s’agit du moteur le plus vendu au pays). Cette année Jeep y a ajouté une fonction arrêt-démarrage du moteur. Le tout est jumelé à une toute nouvelle boite de transmission manuelle à 6 rapports de série, ou une nouvelle boite automatique à 8 vitesses en option.

Photo : Jeep

Ensuite, on a le choix d’un nouveau moteur turbo à 4 cylindres de 2,0 litres produisant 270 ch et un couple de 295 lb-pi. Ce dernier ne peut être jumelé qu’à la boite automatique à 8 rapports. Cette motorisation embarque également la technologie e-Torque, un système hybride qui autorise les arrêts aux feux rouges, l’assistance électronique, la coupure prolongée de l’alimentation, la gestion du passage des vitesses et le chargement intelligent de la batterie avec le freinage régénérateur.

Une troisième option devrait être disponible prochainement, promesse de FCA qui désire répondre à la demande de sa clientèle. Il s’agit d’un V6 EcoDiesel de 3,0 litres produisant 260 ch et 442 lb-pi de couple disponible que l’on retrouve également dans la camionnette RAM 1500 et le Jeep Grand Cherokee. Il sera également exclusif à la boite automatique à 8 vitesses, qui sera évidemment ajustée pour gérer la puissance accrue. Notez que ce moteur ne sera disponible que sur les versions à 4 portes du Wrangler pour 2019.

Pour terminer à ce chapitre, une variante rechargeable du Wrangler serait dans les plans pour 2020… ça reste à voir !

Deux systèmes 4X4 évolués sont proposés cette année, ainsi qu’une suspension revisitée et des amortisseurs modifiés pour assurer un équilibre optimal entre agilité sur route et performances hors route. Le couple et l’adhérence sont aussi accrus sur des terrains glissants tels que le sable, la neige ou la glace grâce au différentiel arrière autobloquant Trac-Lok livrable en option.

Quatre plaques de protection et des barres de renfort préviennent des dommages aux composantes sous le véhicule pour la conduite en sentier. Le modèle Rubicon est quant à lui également doté de pare-pierres tubulaires en acier épais.

La capacité de remorquage du Wrangler peut aller jusqu’à 3 500 livres si on lui ajoute l’ensemble de remorquage en option.

Photo : K.Lajoie

Au volant
Les concepteurs ont voulu améliorer les capacités hors route du Wrangler et c’est réussi. Le véhicule reste intouchable dans sa catégorie. Il peut aller n’importe où ! Ils ont aussi voulu rendre l’expérience sur route plus agréable. Un autre succès de l’équipe de Jeep qui peut se vanter d’avoir réussi à rendre le Wrangler beaucoup plus docile sur la route. La suspension filtre mieux les imperfections que par le passé, et le nouveau moteur turbo étonne en livrant bien le couple à l’accélération.

Dans son ensemble, la conduite est plus stable, plus agréable et l’expérience est plus confortable. Le système de freinage a lui aussi été revu et amélioré. Il s’agit à mon avis du premier Wrangler à être aussi agréable à conduire sur la route que hors route.

La consommation de carburant, bien qu’elle ait été améliorée de 10 % par rapport au modèle antérieur, reste quand même élevée, j’ai terminé ma semaine d’essai (7 jours de conduite en majorité sur l’autoroute) à 13,2 litres aux 100 km (en 2 roues motrices uniquement en plus).

Conclusion
Le Wrangler est un joli jouet pouvant facilement dépasser les 50 000 $. Dans un segment où tous les véhicules se ressemblent de plus en plus, ce dernier a su conserver une identité des plus uniques. Il est vraiment différent.

Le constructeur a produit une longue liste d’options qui permet au consommateur de véritablement construire son Wrangler comme il le souhaite, au lieu de lui imposer des groupes d’équipements dispendieux dont il ne se servira pas, et c’est tant mieux.

Le seul gros hic de ce véhicule, c’est sa fiabilité, et le seul aspect qu’on regrette de l’ancien modèle, c’est son prix. En effet, on enregistre une augmentation de 6000 $ par rapport au modèle de l’an passé.

Versions

Modèles 2 portes

Wrangler Sport : À partir de 34 195 $
Wrangler Sport S : À partir de 38 145 $
Wrangler Rubicon : À partir de 46 595 $

Modèles 4 portes

Wrangler Unlimited Sport S : À partir de 41 995 $
Wrangler Unlimited Sahara : À partir de 45 995 $
Wrangler Unlimited Rubicon : À partir de 48 995 $
Wrangler Unlimited Rubicon avec toutes les options : 63 266$ (au Québec)

Concurrence

Toyota 4Runner

Jeep Wrangler Sahara 2018
jeep wrangler 2018
Jeep Wrangler Sahara 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos du Jeep Wrangler Sahara Unlimited 2018

Article par Auto123.com