Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Est-ce la voiture qui influence son conducteur ou l'inverse?

Est-ce la voiture qui influence son conducteur ou l'inverse?

Par ,

Je me pose souvent cette question. Je n'ai pas la réponse, malheureusement. Chose certaine, il se passe quelque chose lorsqu'on monte à bord d'une voiture, surtout avec le temps.

J'ai possédé plusieurs Mazda et Volkswagen, une Ford, une Oldsmobile, une Subaru et une Volvo dans ma vie. J'ai également testé plus de mille véhicules provenant de toutes les marques disponibles en Amérique du Nord durant ma carrière de journaliste automobile. Bref, j'ai beaucoup d'expérience et je sais de quoi je parle.

J'ai remarqué au fil des ans qu'une transformation se produit quand je prends le volant d'une voiture. Qu'il s'agisse d'une BMW ou d'une Toyota, d'une Porsche ou d'une Chevrolet, je deviens soudainement la clientèle ciblée par la compagnie et j'agis comme un propriétaire. Bien sûr, il y a des exceptions, mais permettez-moi de généraliser un peu aux fins de ce blogue.

Prenons par exemple Toyota : malgré ses efforts pour attirer les jeunes vers la Corolla, la vérité est qu'aucun conducteur en bas de 40 ans ne va en acheter une... à moins d'être forcé par ses parents. Autre exemple : une BMW 435i gonfle automatiquement mon égo, envenime mon caractère et me transforme en trou de cul.

Mais revenons si vous le voulez bien à la Corolla. Chaque fois que j'en vois une ou presque, il se passe quelque chose de bizarre ou d'inquiétant. Dans ce cas-ci, je crois que c'est la voiture qui influence le conducteur. Même s'ils sont plusieurs genres à prendre place derrière le volant, ils se comportent tous de manière semblable : la Corolla louvoie entre les lignes ou empiète carrément dessus, bloque la voie rapide à 90 km/h ou encore effectue toute autre manœuvre louche.

Pour ce qui est de BMW, eh bien, je connais plusieurs personnes qui en ont une et ce ne sont pas des trous de cul, croyez-moi. La voiture n'a donc aucun effet dans leur cas. Moi? C'est différent. Je ne comprends pas pourquoi... mais ma collègue Miranda se charge bien de me dénoncer!

Habituellement, on achète une voiture autant avec la tête qu'avec le cœur. Toutefois, ce dernier pèse très souvent plus lourd dans la balance, ce qui explique que nous nous transformions dès que la porte se referme.

Avez-vous remarqué ce phénomène vous aussi? Qu'en pensez-vous?