Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Et vous, attachez-vous toujours vos enfants dans leur siège?

Et vous, attachez-vous toujours vos enfants dans leur siège?

Par ,

Je sais : la première chose qui vous est venue à l’esprit est « Évidemment! Et pourquoi je ne l’attacherais que de temps à autre? ». Et c’est aussi la première chose que j’aurais répondu si on m’avait posé la question.

Pourtant, ce matin, je suis tombée sur une étude de Safe Kids Worldwide, qui faisait état de chiffres plutôt alarmants. L’étude, financée en partie par General Motors et menée auprès de 1000 parents, montre que certains d’entre eux n’attachent pas convenablement (ou pas du tout) les enfants dans un siège adapté à leur âge et leur poids. Il est question ici autant des sièges pour bébés que des sièges d’appoint (ou booster).

Quelques exemples?

Près de 25 % des parents interrogés n’attachent pas leurs enfants dans un siège approprié. Pourquoi? Il y a des raisons pour tous les goûts. En voici quelques-unes :
  • On ne conduit pas loin (52 %)
  • Il manque un siège d’auto (40 %)
  • Nous sommes pressés (39 %)
  • Nous tenons l’enfant sur nous (!?!) (38 %)
  • Il ne voulait pas (sans commentaire…) (34 %)
  • C’est la nuit (21 %)
  • Pour le récompenser, en l’asseyant à une place de « grand » (15 %)

Et la liste continue… J’ai du mal à imaginer qu’on puisse intentionnellement ne pas attacher son enfant. Je sais que malgré toute notre bonne volonté, il peut arriver à n’importe quel parent d’oublier de vérifier que junior soit bien attaché (je plaide coupable, mais par chance, je n’ai franchi qu’une place de stationnement avant que mon fils de 4 ans ne me le dise). Mais volontairement?

Je ne veux pas porter de jugement sur des situations dont je n’ai pas été témoin, mais rien n’empêche que j’ai beaucoup de mal avec ça. Mon 2e fils -11 ans - 4'11 ¾ - 95 livres mouillé - n’a toujours pas le droit de s’asseoir à l’avant dans ma minifourgonnette. Maman poule? Peut-être, et je l’assume entièrement. Mais quand on sait que 60 % des accidents mortels surviennent à moins de 10 minutes de la maison, pourquoi prendre des risques inutiles?

« Oui mais cette étude a été réalisée aux États-Unis… »
Je suis d’accord. Il y a même 2 États américains qui n’ont aucune législation pour les sièges d’appoint : la Floride et le Dakota du Sud.

Ces chiffres ne sont peut-être pas représentatifs des conducteurs canadiens. Ou peut-être que si. Malgré les campagnes de sensibilisation depuis plusieurs années, les cliniques de vérification de sièges d’auto par les services de police, les publicités télévisées, il m’est déjà arrivé de voir de jeunes bambins assis tout bonnement sur la banquette arrière. J’ai même déjà vu sur l’autoroute une maman avec son bébé sur les genoux, dans une voiture filant à plus de 100 km/h.

On ne le répétera jamais assez : les enfants doivent être attachés dans un siège d’auto convenant à leur âge et à leur poids, en tout temps. Ces quelques petites secondes supplémentaires pourraient leur sauver la vie!

Les résultats complets de cette étude (ainsi que divers témoignages) sont disponibles sur le site safekids.org