Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Adrian Newey prévient, la Red Bull 2012 surprendra !

F1: Adrian Newey prévient, la Red Bull 2012 surprendra !

Par ,

D'après GMM

Le célèbre concepteur, Adrian Newey, prévient dans un quotidien finlandais que la monoplace Red Bull 2012 créera la « surprise ».

Cette semaine déjà, Nikolas Tombazis a révélé que la monoplace Ferrari sera « vraiment différente » de la 150 Italia et provoquera certainement quelques « Wow » lors de son dévoilement.

Selon Turun Sanomat, malgré que la Red Bull soit une continuité du concept de 2009, la RB8 devrait susciter des réactions.

Les diffuseurs soufflés seront interdits et les règles restent essentiellement les mêmes pour 2012, mais Adrian Newey « révèle que la RB8 de l'an prochain va surprendre tout le monde ».

Interrogé sur ce qui va être surprenant, l'ingénieur réplique « que s'il le révèle, ce ne sera plus une surprise ».

Sebastian Vettel, Red Bull RB7. (Photo: WRi2)
Sebastian Vettel, Red Bull RB7. (Photo: WRi2)

Christian Horner, le directeur principal de l'écurie, en sait encore très peu sur la Red Bull 2012.

« Jusque là, il (Newey) m'a seulement dit qu'elle serait bleue », plaisante le patron de Red Bull dans Die Presse.

Dr Helmut Marko a indiqué sur la chaîne Servus TV que la monoplace 2011 comportera quelques nouvelles pièces au Japon.

« Tout ce que nous aurons appris sera utilisé sur la nouvelle voiture de 2012. Nous voulons retrouver notre position de tête dès la première course de la saison », annonce le conseiller de l'équipe championne du monde.

Cependant, avant de se tourner totalement vers 2012, Sebastien Vettel et Red Bull doivent mathématiquement concrétiser leurs titres 2011 et Adrian Newey insiste que l'heure n'est pas à la célébration encore.

Alors que le pilote allemand n'a besoin que d'un petit point pour obtenir son deuxième titre de champion du monde, le concepteur des monoplaces affirme à Suzuka : « Nous n'avons encore rien gagné ».

Et Christian Horner insiste dans le Kleine Zeitung que l'équipe ne vient pas au Japon pour « assurer et marquer. Nous ne voulons pas un point mais 43 (le maximum) ».

Concernant l'avenir, le directeur principal de Red Bull insiste qu'il est à l'aise avec l'approche de Red Bull sur les règlementations de la F1 et les accords financiers, malgré les attaques constantes.

« Nous le prenons comme un compliment. Nous avons prouvé que ce que nous avons réalisé n'était pas fantaisiste. Ferrari et McLaren étaient de grandes ennemies durant vingt ans, elles sont unies contre nous maintenant », lance Christian Horner.