Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Red Bull dément que Vettel soit maintenant le ''numéro 2''

F1: Red Bull dément que Vettel soit maintenant le ''numéro 2''

Par ,

D'après GMM

Malgré le choc pour l'équipe de Red Bull de son départ, Sebastian Vettel bénéficie toujours du même traitement.

Le Dr Helmut Marko écarte les suspicions que le pilote allemand a été traité comme un deuxième pilote lors du grand prix de Suzuka.

Bien avant l'annonce surprise, Red Bull avait insisté que le quadruple champion du monde en titre ne recevrait pas de « consigne d'équipe » en faveur de son coéquipier pour les dernières courses de 2014.

Est alors arrivée la journée de vendredi.

Helmut Marko commente sur la chaîne autrichienne Servus TV : « Il était désolé que ça arrive soudainement, sans avertissement, mais ça ne m'a pas surpris. Il y avait déjà des signes.

« J'ai remarqué que quelque chose n'allait pas vendredi à Suzuka et je me suis rapproché de Sebastian. Nous avons dîné et il m'a dit qu'il allait nous quitter », de révéler le dirigeant de Red Bull.

F1 Sebastian Vettel Red Bull Daniel Ricciardo Suzuka
Sebastian Vettel devant Daniel Ricciardo sur la piste mouillée de Suzuka. (Photo: WRi2)

Helmut Marko insiste pour dire qu'il est « toujours ami » avec Sebastian Vettel, même si l'Allemand a brandi une clause de sortie de son contrat un peu à la dernière minute.

Auto Bild souligne avoir vu des premiers signes que Vettel est déjà considéré comme un « numéro 2 » avec une stratégie désavantageuse au Japon par rapport à Daniel Ricciardo.

« Ce n'est pas vrai ! », de s'exclamer Helmut Marko.

« Nous avons demandé à Sebastian s'il voulait de nouveaux pneus pour un sprint final, et il a voulu prendre le risque. Nous avions envisagé qu'il puisse attaquer Rosberg avec de nouveaux pneus, et cela n'a aucun rapport avec une quelconque discrimination !

« Il n'y a pas de consignes d'équipe chez nous. Nous restons justes et sportifs, c'est notre philosophie », d'insister l'Autrichien.

Responsable du programme des pilotes chez Red Bull, le Dr Helmut Marko ajoute que Fernando Alonso n'a jamais été envisagé comme un remplaçant potentiel pour Vettel l'an prochain.

L'équipe Red Bull a d'ailleurs annoncé de suite Daniil Kvyat comme pilote Red Bull en 2015.

« Alonso aurait été la carte la plus prudente à jouer, mais cela ne correspond pas à Red Bull. Cela rendrait notre programme junior absurde », de commenter Helmut Marko dans Auto Motor und Sport.

Daniel Ricciardo soutient la promotion du jeune pilote russe de Toro Rosso.

« Alonso aurait pu être un choix logique, mais Red Bull avait pris un risque similaire avec moi et ça a payé », de dire l'Australien.

« Kvyat est aussi une solution moins chère, et j'espère que Red Bull va placer l'argent économisé dans la voiture », d'ironiser Daniel Ricciardo.