Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bernie Ecclestone admet la révision du calendrier pour plaire au Bahreïn

F1: Bernie Ecclestone admet la révision du calendrier pour plaire au Bahreïn

Par ,

D'après GMM

Le Bahreïn a démenti avoir demandé un décalage de sa course sur le prochain calendrier, du fait que les troubles se poursuivent dans le royaume.

Le grand prix 2011 a été annulé suite aux événements politiques et Bernie Ecclestone avait programmé le grand prix de Bahreïn 2012 en début de saison, comme à l'habitude.

Cependant, le calendrier provisoire révisé, qui circulait dans les garages du Hungaroring, voyait Bahreïn repoussé en novembre 2012.

Le Financial Times affirme que le gouvernement « a demandé plus de temps afin que la situation politique du pays revienne au calme ».

Bernie Ecclestone confirme « Ils ne voulaient pas être programmés si tôt, j'ai donc dû revoir tout le calendrier ».


Un porte-parole du circuit international du Bahreïn dément cependant le lien entre la nouvelle date de la course et la situation politique.

« Nous sommes extrêmement heureux d'accueillir le grand prix en novembre. Du fait des températures élevées durant l'été, c'est bien mieux plus tôt ou plus tard dans l'année. Novembre est le meilleur mois pour nous », affirme l'officiel du circuit.

Mais le calendrier révisé a fait grincer des dents plusieurs équipes, qui s'inquiètent pour la fin de saison, avec l'enchaînement de sept courses sur quatre continents en dix semaines.

Bernie Ecclestone a vivement rappelé qu'il n'a pas de suggestions à recevoir de quiconque, mais reconnaît que les grands prix des États-Unis et Brésil à une semaine d'écart « sont un peu difficiles car il n'y a pas de vols directs entre Austin et Sao Paolo ».

Pour autant, rien n'est fait puisque le gouvernement de l'État du Texas n'ayant pas encore versé sa subvention, la construction du circuit d'Austin pourrait être retardée.