Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bernie Ecclestone négocie les frais entre la France et la Belgique

F1: Bernie Ecclestone négocie les frais entre la France et la Belgique

Par ,

Bernie Ecclestone dirige les négociations financières pour le dossier du grand prix en alternance entre la France et la Belgique, à partir de 2013.

Le gouvernement français a validé le projet et veut maintenant accélérer les choses, afin que le dossier soit scellé avant les élections présidentielles du mois d'avril.

Selon RMC Sports, le dossier est bien sur le bureau de Bernie Ecclestone, mais il manque un élément essentiel : le montant des frais annuels n'est pas fixé.

Le directeur principal de l'équipe Lotus, Éric Boullier, est impliqué dans le projet, il a encore rencontré Bernie Ecclestone mercredi à Londres, pour faire le point et tenter d'accélérer le dossier.

F1 Circuit du Castellet Paul Ricard
Circuit Paul Ricard. (Photo: circuitducastellet.com)

Les organisateurs du grand prix de Spa-Francorchamps verseraient actuellement 22,5 millions d'Euros par course. Une somme que la Belgique ne peut plus payer que la France aurait aussi bien du mal à justifier.

Les deux pays s'entendraient sur un montant annuel de 15 millions d'Euros.

Le Ministre de l'économie belge, Jean-Claude Marcourt, a refusé de commenter le dossier. Du côté du Premier Ministre français, on croit toujours au retour du grand prix de France sur le circuit Paul Ricard et une réunion s'est tenue jeudi sur son financement.

Bernie Ecclestone a toutes les cartes en main et reste, une fois de plus, le principal décideur. D'autant que la Belgique est encore sous contrat pour une année supplémentaire, théoriquement, et que certaines courses restent incertaines sur le calendrier (Bahreïn, États-Unis, Corée).

Le Britannique s'est dit favorable au projet de ces deux courses européennes en alternance. Mais les trois parties doivent encore trouver un terrain d'entente concernant les frais annuels.