Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Bienvenue chez les piranhas

F1: Bienvenue chez les piranhas

Par ,

Par GMM

Aguri Suzuki a jeté l'éponge, incapable de maintenir à flot son écurie de Formule 1 Super Aguri aux prises avec d'énormes problèmes financiers.

Aguri Suzuki
« Je suis épuisé. J'ai vraiment besoin de faire une pause, » a déclaré Aguri Suzui au cours de la conférence de presse durant laquelle il a annoncé qu'il devait fermer les portes de son écurie de F1 suite à une « crise financière ».

Suzuki n'a pas donné d'informations pour les ennuis qui se sont abattus sur l'écurie, incluant la séquestration de ses monoplaces dans l'usine Honda à Brackley, puis le refus que ses camions pénètrent dans le paddock du circuit d'Istanbul pour le Grand Prix de Turquie.

« Le monde de la Formule 1 est un club de piranhas et croyez-moi que je n'y remettrai pas le doigt de sitôt, » a-t-il déclaré.

« J'ai aimé le côté sportif de la F1, mais dernièrement toutes les discussions n'avaient trait qu'à l'argent, et ce n'est pas mon domaine. »

Suzuki se pose aussi des questions au sujet du comportement de Nick Fry, le chef de la direction de Honda F1.

Fry était ouvertement pessimiste quant à la survie de Super Aguri, en plus de minimiser les chances du plan de sauvetage du groupe Weigl. Fry avait aussi publiquement déclaré que l'appui donné par Honda à Super Aguri allait aller en diminuant au cours des prochaines années, précisant que la petite équipe japonaise devait désormais voler de ses propres ailes.

« Je n'ai pas compris pourquoi Nick Fry devait tout commenter publiquement, » a déclaré Suzuki.

« Honda est notre partenaire, et à ce que je sache, Fry n'est pas le chef de la direction de Honda. Je ne m'intéresse pas à ce qu'il dit, et je n'ai même pas idée de quoi il parle. »

Suzuki a conclu en donnant un bon conseil à ceux qui voudraient suivre sa trace.

« Si quelqu'un a l'intention d'aller en Formule 1, je leur déconseille fortement de le faire... »
photo:Super Aguri