Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ce que Michael Schumacher a écrit sur l'accord Mercedes

F1: Ce que Michael Schumacher a écrit sur l'accord Mercedes

Par ,

Michael Schumacher a marqué à sa manière la première décennie du millénaire.

Avec cette nouvelle année qui débute, nous vous présentons les propos du champion tels que publiés sur son site officiel le 23 décembre 2009.

Schumacher y commente son passage à l’écurie Mercedes GP – et son retour en compétition.

Bonne année à tous les amateurs de course automobile!

***

Changement d’équipe fait – un gros merci à Ferrari


« J’ai décidé de revenir en Formule 1. Mercedes GP et moi nous sommes entendus pour faire équipe lors des trois prochaines saisons. Et pour être honnête, je suis déjà super excité à l’idée de retrouver le cockpit d’une F1.

Je ne peux pas nier que le fait qu’une équipe allemande ait été créée était très tentant. Je suppose que tous les pilotes allemands sont du même avis. Et bien sûr ça a joué un rôle majeur que je puisse à nouveau travailler avec Ross chez Mercedes GP.

Mais surtout, ma soif de courses est revenue. À Abu Dhai, quand Ross m’a demandé si je pouvais envisager un retour en F1, je ne pensais pas être prêt à ça. Mais deux semaines plus tard, quand il m’a téléphoné pour me refaire la proposition, j’ai réalisé que ma passion pour la course était revenue.

Soudainement, j’avais de nouveau la flamme. Pour moi, imaginer de reprendre le volant d’une F1 et de participer au Championnat du monde est excitant et extrêmement inspirant.

C’est pourquoi mes pensées vont d’abord à Ferrari. Je suis vraiment heureux que la séparation se soit passée en douceur et que nous soyons encore de bons amis.

J’aimerais remercier Luca di Montezemolo et toute l’équipe Ferrari pour les belles années que nous avons passées ensemble et pour m’avoir donné l’opportunité de quitter en bons termes. Ce sont de tels gestes qui démontrent les vraies amitiés puisque même si je n’avais pas encore signé de contrat, nous nous étions entendus pour continuer notre collaboration.

Je porterai Ferrari dans mon cœur et je n’oublierai jamais la passion des tifosi. Ils m’ont supporté de partout à travers de monde avec leur dévotion – merci beaucoup!

Je n’ai pas pris cette décision à la légère, justement à cause de ces facteurs. J’ai travaillé avec Ferrari lors des 14 dernières années et j’ai connu de très bons moments avec l’équipe. Presque toute la carrière de pilote de Formule 1 a été en “rouge” et il existe chez moi une grande solidarité et loyauté envers ces gens qui m’ont accompagné et qui m’ont construit des voitures gagnantes.

Cette solidarité demeurera, même si nous sommes maintenant rivaux en piste – parce que je suis certain que Ferrari retrouvera sa force passée grâce à une équipe très forte et dévouée.

Mercedes GP sera un nouveau défi pour moi, un défi qui est très intéressant. Je n’ai absolument aucun doute que l’équipe sera compétitive. Ils ont démontré en remportant les deux titres de champion du monde qu’ils étaient formés d’une excellence mixture de professionnalisme et de passion.

La relation entre les compétences de Mercedes et l’équipe championne du monde est extrêmement invitante et promet de grands résultats.

Je crois que les duels en pistes seront électrifiant. Spécialement pour moi qui ai l’impression de boucler la boucle en Formule 1. J’ai signé mon premier contrat comme pilote Mercedes – en série Le Mans, Groupe C – et Mercedes m’a aussi supporté à mes débuts en F1.

Jusqu’à tout récemment, j’étais absolument convaincu que j’avais terminé ma carrière de pilote chez Ferrari. Mais parfois, les choses changent soudainement alors qu’on ne s’y attendait pas. Tout d’un coup, les conditions parfaites étaient réunies et ce n’était plus la même chose. Quand ça survient, il nous faut reconsidérer les choix faits dans le passé.

Et pour vous dire la vérité, le retour raté de cet été m’a donné une raison de plus de reconsidérer ma situation. J’ai été surpris de vous combien je suis revenue très vite et très fort et combien j’étais vite dévoué à cette tâche.

Apparemment, mes batteries étaient pleinement rechargées après trois ans d’arrêt. Et ensuite – merci à Ross – l’opportunité s’est présenté de piloter pour Mercedes GP, et j’ai réalisé que ma motivation d’antan était de retour, pleine de nouvelle énergie et d’une grande force.

Physiquement, je me sens en grande forme. J’avais déjà réalisé l’été dernier à quel point je pouvais retrouver ma force physique rapidement en faisant des exercices spécifiques. J’avais continué à m’entrainer comme tel même après le retour manqué. Je n’ai absolument rien à redire sur mon cou actuellement. Je peux maintenant faire les mêmes exercices que je faisais avant.

Ce n’était pas possible pour moi cet été parce que ça ne faisait que cinq mois que j’avais eu mon accident, mon cou n’était donc pas guéri à cent pour cent. Toutefois, ce n’est plus un problème aujourd’hui.

J’adore ma vie actuellement et je ne regrette absolument rien des trois dernières années où j’ai pu faire l’expérience de plein de nouvelles choses. Je ne me suis pas ennuyé à proprement parlé, je faisais du karting et de vélo sans arrières pensés. Maintenant je suis complètement revigoré et prêt à du sérieux.

Je suis conscient d’avoir changé d’idée bien rapidement et je suis extrêmement heureux que Corinna apprécie ma passion et me supporte dans ma décision. Quand je lui ai parlé de mes plans, elle a tout de suite su que j’étais sérieux dans ma démarche et elle a instantanément donné son accord.

En bref : je suis vraiment super excité pour l’an prochain! »

Michael Schumacher
http://michael-schumacher.de/