Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Chaos et bouchons pour le premier jour sur le Red Bull Ring

F1: Chaos et bouchons pour le premier jour sur le Red Bull Ring

Par ,

D'après GMM

Début chaotique pour le retour du grand prix d'Autriche, alors que les membres des équipes et des médias se sont retrouvés coincés dans des embouteillages énormes.

À titre d'exemple, Éric Boullier et Sam Michael de McLaren ont abandonné leurs voitures à plusieurs kilomètres de l'impressionnant circuit rénové par Red Bull.

Les dirigeants de McLaren ont gagné du temps en marchant tout simplement, tandis que le Kleine Zeitung rapporte que les bicyclettes étaient les plus rapides pour arriver au circuit.

« Il y a juste une route pour aller et sortir du circuit », de déclarer Daniel Johnson du Telegraph.

Kevin Eason du Times ironise : « Dietrich Mateschitz a transformé le vénérable circuit en une nouvelle fierté sportive autrichienne. Dommage que personne n'ait pensé à revoir le réseau routier rural ».

F1 Red Bull Ring crowd
Beaucoup de monde au rendez-vous jeudi, sur le Red Bull Ring. (Photo: WRi2)

La communication de Mercedes se heurte à un problème amusant pour ce grand prix d'Autriche, puisque le nom du nouveau circuit porte le nom d'un concurrent. Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont obstinément refusé de citer le nom du Red Bull Ring durant leurs entrevues.

« Ce serait un plaisir supplémentaire de gagner ici sur l'A1-Ring », de sourire Nico Rosberg.

De son côté Lewis Hamilton a remis en cause la revendication de Red Bull de courir à domicile en Autriche.

« C'est une équipe britannique, basée au Royaume-Uni. D'ailleurs, je connais ce circuit avec un autre nom. C'est ainsi que je penserais à lui », d'insister le pilote Mercedes.

Niki Lauda a aussi refusé d'être complaisant envers les organisateurs, insistant qu'il ne serait pas heureux de voir Red Bull gagner dans son pays natal.

« Excusez-moi, mais nous nous battons pour le championnat du monde, il n'y a donc pas de cadeaux à faire. En revanche, en tant qu'Autrichiens, Toto Wolff et moi voulons gagner en Autriche avec notre voiture allemande », de sourire Niki Lauda dans le journal Österreich.