Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Charlie Whiting précise certaines nouvelles règles

F1: Charlie Whiting précise certaines nouvelles règles

Par ,

D'après GMM

Lors d'une rencontre avec des membres de la presse, le directeur technique de la FIA et directeur de course de la F1, Charlie Whiting, a précisé plusieurs des nouvelles règles qui vont dicter le déroulement des Grands Prix.

Pneus
Le règlement précise toujours que chaque pilote doit effectuer au moins un relai avec chaque type de pneus lisses. Toutefois, la différence de performance entre les deux types de pneus sera plus prononcée qu'auparavant. L'an dernier, cette différence était d'à peine qu'un ou deux dixièmes de seconde au tour.

Charlie Whiting a confirmé que la FIA a demandé à Bridgestone de modifier la gomme de ses pneus afin d'accroître la différence de performance. Il a indiqué qu'il espérait voir une « différence d'au moins une demi-seconde au tour ».

KERS (Système de récupération d'énergie cinétique)
À cause du danger potentiel des dispositifs KERS, les commissaires de pistes pourront désormais compter sur des gants isolants, des feux d'alerte et un système de codes de couleurs. « Il circule dans ces fils plusieurs centaines de volts et des dizaines d'ampères. Cela peut être mortel. Et puisqu'il s'agit de courant électrique continu, vous ne pouvez pas lâcher le fil si vous y touchez, » a précisé Bob Bell, directeur technique de Renault.

Whiting a indiqué que le Groupe de travail allait envoyer à tous les organisateurs de Grands Prix une liste de procédures à suivre en cas d'arrêt d'une voiture en piste. « Chaque monoplace disposera de témoins lumineux qui indiqueront le niveau d'activité du KERS. Les commissaires devront regarder ce témoin avant de toucher à la voiture, » a dit Whiting.

Moteurs
Les essais du vendredi ne sont plus exempts du règlement de durée de vie des moteurs. La règle a donc été modifiée, et le nombre de courses consécutives imposées à chaque moteur a été abandonné. Maintenant, les pilotes ne peuvent utiliser plus de 8 moteurs durant toute la saison, et peuvent les employer dans l'ordre qu'ils désirent. Auparavant, la règle des deux courses de suite ne s'appliquait pas aux essais du vendredi.

« Désormais, pour les 17 Grands Prix, les 8 moteurs devront effectuer les trois jours de chaque Grand Prix, » a déclaré Whitiing, qui a précisé que des pénalités seront imposées en cas d'emploi d'un 9e moteur.

Voiture de sécurité
Le controversé règlement de la fermeture des puits en cas d'intervention de la Voiture sécurité a été abandonné. Désormais, les puits resteront ouverts même si la Voiture de sécurité intervient en piste.

Toutefois, les pilotes devront observer une vitesse minimale en piste durant la période de neutralisation. Ce règlement a été validé à plusieurs reprises en essais libres l'an dernier.
photo:WRI2