Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Daniil Kvyat répond aux commentaires de Willi Weber

F1: Daniil Kvyat répond aux commentaires de Willi Weber

Par ,

D'après GMM

Le plus jeune pilote de Formule 1 réplique aux suggestions que les nouveaux pilotes de Formule 1 n'ont plus le statut de héros comme leurs prédécesseurs.

Alors que l'audience est en chute libre et que bon nombre de tribunes restent vides, beaucoup pointent les pilotes pour leur manque de charisme, n'ayant pas le courage des plus grands comme Villeneuve, Senna ou Mansell.

L'ancien agent de Michael Schumacher, Willi Weber, parlait même de « mauviettes » cette semaine.

Le jeune pilote russe de 20 ans juge qu'il est faux de prétendre que les pilotes de F1 d'aujourd'hui manquent de courage.

« Pour moi, la F1 reste l'un des sports où le courage est le plus pertinent. Je n'aime pas entendre que le pilote moderne n'a plus rien d'un chevalier, et que nous ne sommes pas des hommes par rapport aux années 80 », d'insister Daniil Kvyat dans Omnicorse.

« C'est de la m*rde. Tout ce qui nous sépare d'un mur à 340 km/h, ce sont nos freins et une centaine de mètres de bitume. On ne peut effacer le risque en Formule 1, mais il est juste de faire tout ce qui est possible pour améliorer la sécurité sur les circuits et les voitures », d'ajouter le pilote Toro Rosso.

F1 Daniil Kvyat Toto Rosso Kimi Raikkonen Ferrari Valtteri Bottas Williams Jenson Button McLaren
Daniil Kvyat (Toro Rosso) en bagarre avec Kimi Räikkönen (Ferrari), Valtteri Bottas (Williams) et Jenson Button (McLaren). (Photo: WRi2)

Autre point formulé par Weber cette semaine, et repris par beaucoup de personnes, c'est que des grands noms comme Schumacher, Senna ou Villeneuve « réglaient leur compte sur la piste » et non pas en se plaignant aux ingénieurs dans la radio.

Mais Daniil Kvyat affirme : « Avec la nouvelle règlementation, le rôle de l'ingénieur est essentiel car la gestion de l'énergie électrique ne peut être contrôlée par le pilote ».

Et le jeune Russe ajoute : « Il faut clarifier les choses. S'il y a une possibilité de dépasser, le pilote doit toujours essayer. Il n'y a jamais de situation où l'ingénieur vous dit de l'oublier et d'attendre. Mais en même temps, nous devons adapter la situation à la consommation de carburant et l'usure des pneus ».

Et quant aux suggestions que les grands prix sont ennuyeux, Daniil Kvyat commente : « Je ne sais pas ce que les gens attendent. J'ai regardé les grands prix et je dois dire que le spectacle n'est pas mal du tout. Bien sûr, certaines courses sont plus excitantes que d'autres, mais si on revient aux courses des années 2000, elles étaient dominées par un pilote, qu'est-ce qu'il y avait de spectaculaire ? ».

« Peut-être que le public n'a pas compris les changements de règles apportés, mais je suis certain que nous avons pris la bonne voie. Il fallait du courage pour changer avec des solutions expérimentales afin de l'apporter sur les voitures routières », d'affirmer le Russe.

Interrogé enfin sur ce qu'il faudrait changer pour améliorer la F1, Daniil Kvyat répond : « J'attendrais encore un peu. Il me semble que l'ensemble que nous avons n'est pas si mal ».