Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: De grosses 'pénalités' en cas d'échec du grand prix des États-Unis

F1: De grosses 'pénalités' en cas d'échec du grand prix des États-Unis

Par ,

D'après GMM

Les organisateurs du grand prix des États-Unis risquent des pénalités si la courne n'a pas lieu en 2012.

C'est l'avertissement de Bernie Ecclestone, qui avait annoncé il y a quelques semaines le contrat de 10 ans pour une course à Austin, Texas.

Le contrat avec le promoteur Tavo Hellmund implique la construction d'un circuit approprié. Mais étant donné le peu de détails venant de la compagnie Tavo, plusieurs initiés restent sceptiques sur l'événement d'Austin.

À titre d'exemple la source financière reste un mystère, avec Bernie Ecclestone révélant au quotidien d'Austin American-Statesman seulement, que les soutiens financiers viennent des États-Unis.

La date d'un premier grand prix en 2012 est aussi très optimiste pour de nombreuses personnes, mais Bernie Ecclestone insiste que l'événement aura bien lieu.

"C'est ce que dit le contrat. Nous avons de nombreuses clauses de pénalités, même si je ne les utilise pas toujours. Ça pourrait coûter très cher à Tavo," indique le Britannique.

Mais Bernie Ecclestone reste confiant que le promoteur Tavo Hellmund va réussir.

"Tant qu'ils ne l'ont pas fait, nous ne savons pas. Vous pouvez dire que je ne peux pas courir le 100 mètres en sept secondes, mais tant que je n'ai pas essayé, vous ne savez pas," déclare Bernie Ecclestone.