Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Fernando Alonso croit en sa Ferrari

F1: Fernando Alonso croit en sa Ferrari

Par ,

Fernando Alonso se dit satisfait du rythme des monoplaces Ferrari, bien qu’elles ne se retrouvent que troisième et cinquième sur la grille de départ du Grand Prix de Chine.

En essais libres, Alonso et son coéquipier Felipe Massa dictaient le rythme, c’est pourquoi on s’attendait à les voir s'imposer en qualifications. Malheureusement, les deux hommes ont connu une légère baisse de régime samedi après-midi.

Néanmoins, l’Espagnol refuse de s’avouer vaincu pour ce qui est de la course. À son avis, les Ferrari seront comme d’habitude plus rapides qu’en qualifications, et les chances de voir les deux pilotes sur le podium dimanche sont bonnes.

« Notre rythme en course est d’habitude meilleur, et je ne vois pas de raison de penser différemment ici », fait valoir le double champion du monde. « Je m’attends à être sur le podium demain, et avec un peu de chance, sur la plus haute marche.

« Vendredi la voiture me plaisait beaucoup, et nous avons apporté quelques modifications qui fonctionnaient bien, poursuit-il. Nos réglages devraient s’avérer payants pour la course -- qui est plus importante que les qualifications. »

Fernando Alonso, Ferrari F138 (Photo: WRi2)
Fernando Alonso, Ferrari F138 (Photo: WRi2)

Alonso ne sous-estime pas son opposition pour autant; Kimi Räikkönen et Lotus seront durs à battre selon lui.

« Les pneus vont jouer un rôle très important dans le déroulement de la course, rappelle-t-il.

« En termes de performance, il serait préférable de s’arrêter tôt, mais cela signifie ressortir en plein trafic. Sebastian Vettel et Jenson Button n’auront pas ce problème puisqu’ils commencent la course avec la gomme la plus dure. Ils pourront rouler plus longtemps avant de s’arrêter.

« En somme, il faudra savoir s’adapter et bien juger la situation.

« Kimi risque d’être particulièrement difficile à battre. Lotus et lui gèrent très bien leurs pneus généralement. »