Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Fernando Alonso en négociation tendue avec McLaren

F1: Fernando Alonso en négociation tendue avec McLaren

Par ,

D'après GMM

Fernando Alonso serait pris dans des « négociations compliquées » avec McLaren.

Même si l'Espagnol insiste que l'arrivée de Sebastian Vettel chez Ferrari est le résultat de ses discussions avec l'équipe italienne, beaucoup pensent que l'annonce de l'Allemand a pris de cours Fernando Alonso.

Beaucoup de correspondants espagnols croient que Lewis Hamilton devait remplacer l'Espagnol chez Ferrari, ce qui libérait une place chez Mercedes.

Ce soupçon est alimenté par le fait que même l'équipe Red Bull a été prise au dépourvue par l'annonce de Sebastian Vettel, ne l'ayant su que quelques heures avant le reste du monde.

Cependant dès la déclaration de Sebastian Vettel, l'équipe Red Bull a officiellement fermé la porte à Fernando Alonso, annonçant Daniil Kvyat comme coéquipier de Daniel Ricciardo.

« C'est une meilleure solution que d'avoir une star dans les dernières années de sa carrière », d'insister le Dr Helmut Marko sur la chaîne Servus TV.

F1 Fernando Alonso McLaren Ron Dennis 2007
Fernando Alonso et Ron Dennis, en 2007. (Photo: WRi2)

Le réputé correspondant Luis Vasconcelos rapporte dans Turun Sanomat que Marko « a annoncé la bonne nouvelle à Kvyat une petite demi-heure avant l'annonce officielle ».

Annoncé comme le meilleur pilote en F1, et aussi certainement le plus capricieux, Fernando Alonso n'aurait finalement plus que deux choix pour la saison 2015.

Vasconcelos affirme qu'une année sabbatique est une possibilité claire pour Alonso, tout comme Alain Prost en 1992, lorsqu'ironiquement il avait été remercié par Ferrari.

Sa seule option de pilotage serait donc McLaren-Honda. Mais les négociations sont « compliquées » souligne le journaliste.

Une personne de McLaren commente que « personne » ne sait actuellement quel sera le duo de pilotes de 2015 dans l'équipe de Woking.

« Le pilote espagnol veut un contrat sur une année seulement, tandis que Ron Dennis insiste pour un engagement sur deux ans, au moins », d'écrire Luis Vasconcelos.

Un contrat d'une saison libèrerait Fernando Alonso de McLaren fin 2015, après avoir empoché la somme de 40 millions d'euros, pour reprendre le baquet de Lewis Hamilton chez Mercedes en 2016.