Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari insatisfaite de la performance de sa F14 T en Australie

F1: Ferrari insatisfaite de la performance de sa F14 T en Australie

Par ,

Toutes les écuries de Formule 1 ont connu des ennuis de fiabilité durant les essais hivernaux, et cela s’est poursuivi, à un degré moindre il est vrai, lors du premier Grand Prix de la saison tenu le week-end dernier en Australie.

La fiabilité des nouveaux propulseurs V6 turbos hybride va certainement jouer un rôle important dans le déroulement de la saison 2014.

Les rivaux de Mercedes AMG devront travailler extrêmement fort afin de combler leur retard sur l’écurie allemande.

Si Ferrari se dit être satisfaite de la fiabilité générale de sa F14 T, elle n’est pas contente de son manque d’efficacité générale.

James Allison and Kimi Raikkonen.
James Allison et Kimi Räikkönen. (Photo: Ferrari)

Dans une interview publiée sur Ferrari.com, James Allison, le directeur technique de la Scuderia Ferrari, avoue que les Rouges doivent travailler encore très fort.

« Nous pouvons être relativement satisfaits du niveau de fiabilité de la F14 T. Toutefois, il est évident que nous devrons travailler extrêmement fort afin de rivaliser avec l’écurie Mercedes », de dire Allison.

« La F14 T est efficace dans plusieurs domaines comme les départs et sa vitesse dans les virages, surtout dans les virages rapides. Ce sont ses points forts. Nous devons par contre améliorer la stabilité au freinage et la vitesse maximale dans les lignes droites », de poursuivre l’ingénieur britannique.

Allison, ancien directeur technique chez Lotus, avoue que l’écurie de Maranello travaille jour et nuit, sans relâche.

« Les dernières années de F1 ont été caractérisées par un développement technologique effréné entre mars et novembre. Avec l’arrivée de ces nouvelles technologies cette saison, nous disposons d’un plus grand nombre de domaines où l’on peut progresser. Je crois qu’on va accélérer le rythme de développement des voitures en 2014 », de poursuivre Allison.

Ce dernier avoue que Ferrari ne baissera pas les bras aussi vite.

« Nous ne sommes pas satisfaits de notre niveau de compétitivité à Melbourne. Toutefois, nous comptons bien progresser grâce aux améliorations que nous comptons apporter à la voiture », de conclure Allison.