Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Ferrari n'est plus en situation privilégiée selon les experts

F1: Ferrari n'est plus en situation privilégiée selon les experts

Par ,

D'après GMM

Les jours où Ferrari semblait obtenir de nombreux privilèges en Formule 1 sont terminés si l'on en croit certains experts.

Le journaliste brésilien Livio Oricchio et le directeur technique de Red Bull Adrian Newey en sont venus à cette conclusion récemment.

Oricchio affirme que c'est la décision de Pirelli de ne pas choisir le pneumatique qui avantage Ferrari pour la prochaine course qui a sonné le glas de l'ère privilégiée de la marque italienne.

Ferrari avait en effet insisté pour que Pirelli choisisse une gomme plus dure en Grande-Bretagne, mais Pirelli a décidé de sa gomme en fonction de l'opinion des 12 équipes.

« La réalité de Ferrari en F1 est différente aujourd'hui », a écrit Oricchio qui faisait référence à l'époque au Paul Stoddart, alors propriétaire de l'écurie Minardi F1, avait rebaptisé la FIA (Fédération Internationale de l'Automobile) Assistance Internationale de Ferrari.

Newey se souvient très bien de cette époque, lui qui travaillait alors chez McLaren.

« Il y a eu une période autour de l'année 2002 où il y avait tellement de politique en F1, tout particulièrement entre Ferrari et la FIA et tout ce qu'ils pouvaient laisser passer », a-t-il expliqué au Sun.

« Je suis devenu très pessimiste et je regardais vers d'autres opportunités d'emploi dans d'autres domaines. J'avais besoin d'un nouveau défi que j'ai finalement trouvé chez Red Bull. J'aime vraiment ce que je fais à l'heure actuelle », a-t-il ajouté.