Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Flavio Briatore ne veut pas d'équipes à rabais en Formule 1

F1: Flavio Briatore ne veut pas d'équipes à rabais en Formule 1

Par ,

D'après GMM

L'écurie de Formule 1 Renault n'a pas (encore) menacé de quitter la F1, mais son patron, le sémillant Flavio Briatore, s'est clairement opposé au projet de la FIA d'imposer un plafond budgétaire volontaire en Grand Prix.

On croit qu'à la date butoir du 29 mai, seules écuries Williams, Brawn et Force India auront fait parvenir leurs inscriptions au championnat de 2010.

Certains affirment que toutes les autres écuries, qui tiendront d'ailleurs une assemblée de la FOTA plus tard cette semaine, exprimeront clairement qu'elles n'acceptent pas le règlement actuel que tente d'imposer Max Mosley de la FIA.

Dans une interview donnée au journal allemand Welt am Sonntag, Flavio Briatore, un défenseur de la réduction des coûts en F1, affirme qu'il s'oppose à l'arrivée de nouvelles équipes à rabais.

« Toute personne qui dispose de 20 ou 25 millions d'euros ne devrait pas avoir le droit d'opérer une écurie de F1. Si nous le permettons, la marque 'F1' ne voudra plus rien dire, » a-t-il déclaré.

« Ça serait comme si on retrouvait des magasins à rabais sur une rue de boutiques de grand luxe, » a indiqué Briatore, qui possède justement de ces boutiques, nommées « Billionnaire ».

Il précise que la situation est inquiétante, car de gros noms comme Toyota, BMW et Red Bull, ont menacé de quitter la F1 devant l'ultimatum de la FIA.

« Sans ces gros noms, et Ferrari est l'un d'eux, la Formule 1 perd énormément de prestige ».

Mais Briatore rétorque qu'il n'est pas du tout opposé à l'idée d'imposer un plafond budgétaire.

« Je peux imaginer que la FOTA s'entende avec la FIA pour imposer à toutes les équipes, à partir de 2011 et non pas 2010, une somme annuelle maximale à ne pas dépasser. Une solution drastique, comme celle qu'on nous a présentée, n'a aucune chance de faire l'unanimité, » de dire Briatore.
photo:Renault