Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Gian Carlo Minardi croit que Honda veut Vettel et Newey

F1: Gian Carlo Minardi croit que Honda veut Vettel et Newey

Par ,

D’après GMM

Selon ses informateurs, Gian Carlo Minardi, ancien propriétaire de l’écurie de F1 Minardi (devenue Toro Rosso) Honda courtise Sebastian Vettel et Adrian Newey.

Selon ces sources, Honda mettrait de la pression sur McLaren pour avoir au moins un gros nom la saison prochaine, année du retour du constructeur automobile japonais en F1.

Éric Boullier de McLaren admet lui-même que les négociations concernant les pilotes sont, cette fois, inhabituellement longues.

« Nous travaillons sur une stratégie de pilotes à long terme », a-t-il dit mardi.

« Il est important, pour moi, de mettre l’emphase sur le mot ‘long terme’, car nous pensons à dans trois ans et même cinq ans d’ici ».

Boullier ajoute que ce délai est « désagréable » pour Kevin Magnussen et Jenson Button ; surtout pour ce dernier qui est en fin de contrat et qui aura 35 ans l’an prochain.

Certains croient que McLaren tente d’engager des pilotes déçus de leur situation actuelle, comme Fernando Alonso, Lewis Hamilton ou Sebastian Vettel.

Romain Grosjean et Valtteri Bottas seraient aussi sur la liste de Boullier, mais Speed Week croit que Bottas est tout près d’une prolongation de contrat avec Williams.

Gian Carlo cite ses sources japonaises et affirme que Honda travaille très fort pour amener non seulement Vettel chez McLaren, mais aussi le designer de génie de Red Bull Racing, Adrian Newey.

Minardi ajoute même que l’affaire a été discutée par Vettel et Bernie Ecclestone dans le paddock du circuit de Spa-Francorchamps le week-end dernier. Ecclestone est un ami proche de Vettel, et le Britannique aime bien placer ses pions aux bons endroits.

F1 Sebastian Vettel Bernie Ecclestone
Sebastian Vettel et Bernie Ecclestone. (Photo: WRi2)

Lors de son passage à Sotchi en Russie, les médias ont demandé à Vettel si l’intention de Newey de prendre du recul affecte son avenir chez Red Bull Racing.

« Non, je ne le crois pas », de répondre Vettel à Speed Week.

« Adrian est très ambitieux. Même s’il affirme vouloir en faire moins, je crois que si nous revenons au sommet, sa motivation reviendra au grand galop ! Son enthousiasme pour la course est trop fort. Il n’accepte pas de perdre », de dire Vettel.