Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

F1: Interview avec Mario Theissen, directeur de l'écurie BMW-Sauber

F1: Interview avec Mario Theissen, directeur de l'écurie BMW-Sauber

Par ,

Durant les essais hivernaux de Formule 1, les deux pilotes de l'équipe BMW-Sauber ont parcouru 9445 kilomètres au volant de la nouvelle F1.09 sur les circuits de Valencia, Sakhir, Jerez et Barcelone. Son patron, Mario Theissen, nous parle de ses espoirs pour la saison 2009.

D'après BMW Press

Theissen est confiant de la nouvelle monoplace. « Les choses s'annoncent bien après tous les essais. Les impressions des pilotes et les analyses de nos ingénieurs sont positives. Nous sommes dans la bonne direction, » déclare-t-il.

Mais les défis sont nombreux et complexes. « Les ingénieurs ont dû s'adapter à des changements fondamentaux dans de nombreux domaines différents. Il y a de nouveaux développements à prendre en considération au niveau aérodynamique, pneumatiques et le KERS. De plus, les moteurs doivent parcourir deux fois plus de kilométrage cette année par rapport à 2008. »

Il ajoute : « Avec le KERS, nous en sommes à un stade qui nous permettra de l'utiliser dès Melbourne. Maintenant, tout réside dans une question de peser les avantages et les inconvénients » soulignait-il.

« Le point positif est que le pilote aura 82 chevaux supplémentaires à sa disposition pendant 6,6 secondes par tour. Toutefois, le système augmente le poids à la voiture, ce qui a un impact sur la répartition du poids et l'usure des pneumatiques. Nous prendrons une décision au cas par cas, pilote par pilote. »

L'aérodynamique a été complètement revue pour 2009. « Les modifications apportées à la voiture sur le plan de l'aérodynamique sont si fondamentales que les ingénieurs sont vraiment repartis d'une feuille blanche. L'introduction du KERS a également représenté un nouveau territoire. C'était un énorme défi, que nous avons relevé avec beaucoup de dynamisme et de détermination. Quand je repense à quel point nous en sommes, après un laps de temps très court, c'est vraiment très impressionnant, » précise Theissen.

« En 2009, nous cherchons à passer à l'étape suivante, la plus difficile, qui est de lutter pour le titre mondial. La F1.09 nous offre une bonne plate-forme de base pour atteindre cet objectif, nous devons maintenant attendre et voir ce qui se passe lors des 17 courses. Ce que nous savons, c'est que vous pouvez planifier votre niveau de performance, mais pas vos résultats » ajoute-t-il.

La Formule 1 doit faire face à plusieurs autres défis. Selon Theissen, le principal objectif de la FOTA sera de réduire les coûts : « Sans enlever les ingrédients qui font de la F1 une catégorie captivante et attrayante, toutefois. Par exemple, nous avons réduit la quantité d'essais de moitié pour 2009, et imposé des restrictions sur l'utilisation des souffleries et des superordinateurs. Ces étapes seront suivies par un plus vaste ensemble de mesures en 2010. »

« Les temps ont changé et la F1 doit s'adapter en conséquence. Je pense que notre sport va dans la bonne direction et je ne doute pas que notre sport sortira plus fort de la situation actuelle. Une fois que les mesures de réduction des coûts auront fait pleinement leur effet, je m'attends à ce que de nouvelles équipes arrivent en F1, » de conclure le patron de Nick Heidfeld et Robert Kubica.
photo:BNW Press